Innovation en Outre-mer : La Guadeloupe, bientôt futur incubateur de startups et de technologie dans le domaine maritime ?

No Comment

Une délégation de la collectivité régionale emmenée par le Président Ary Chalus est dès ce lundi 13 dans la ville portuaire de Marseille. Une rencontre est notamment prévue avec Rodolphe Saadé, le Président-Directeur Général du Groupe CMA CGM dans le but de développer des projets liés à un développement économique de la Guadeloupe dans le secteur maritime.

L’archipel guadeloupéen pourrait-il devenir un haut-lieu d’innovation dans le milieu maritime? C’est l’ambition développée par la Région Guadeloupe qui entend, sous le modèle de la ville de Marseille, constituer son développement économique autour de la mer.

Pour cela, la collectivité régionale s’appuie la concrétisation de trois projets majeurs. Le premier portant sur l’innovation avec la mise en place de deuxième incubateur du groupe CMA-CGM en Guadeloupe, ZEBOX. Cet incubateur et accélérateur international de startups se structure autour de deux secteurs. «Le transport, la logistique et les mobilités d’une part, et l’industrie X.0 d’autre part, avec, au cœur de chaque projet, des technologies de pointe comme l’intelligence artificielle, la blockchain, la réalité virtuelle & augmentée, la cybersécurité, l’IoT et la robotique», souligne la collectivité régionale. Le ZEBOX pourrait sera implantée dans le technopole Audacia, dans la zone industrielle de Jarry. « Cette deuxième implantation de ZEBOX aura vocation à accompagner le développement de startups issues du territoire guadeloupéen, et plus largement des Caraïbes et du monde entier».

Dans ce contexte, la collectivité souhaite introduire les atouts de la transition écologique. « Les énergies renouvelables marines que sont l’hydrolien et les énergies thermiques des mers représentent en Guadeloupe un gisement inexploité. Il s’agira de mobiliser les acteurs de la recherche et de l’innovation afin de développer ces filières d’avenir. La réflexion porte également sur les économies en énergies des navires et la restructuration de la construction navale dans la perspective de la remise à niveau de la flotte guadeloupéenne»

Des formations centrées sur le maritime

Autre pilier que la Région Guadeloupe souhaite entreprendre: la formation avec un Lycée de la mer. « La formation maritime constitue un enjeu prioritaire et doit être considérée comme un prérequis à toute mutation vers le maritime et une condition pour se saisir des opportunités économiques offertes par les presque 100 000 km2 de Zone Économique Exclusive associée à la Guadeloupe.La structure de formation d’excellence aux métiers de la mer souhaitée par la Région, à l’instar du lycée agricole et du lycée de l’hôtellerie, prend tout son sens car elle entend doter les Guadeloupéens des compétences nécessaires au territoire ; et ce, au moment où des projets comme le bus des mers, le développement de la
croisière, le projet Karukera Bay, les événements sportifs autour du nautisme ou encore les nouvelles pratiques de pêches nécessiteront des personnels spécialisés et donc mieux formés».

Le collège de Terre-de-Bas a été choisi en février 2019 pour devenir le futur lycée de la mer en Guadeloupe © DR

Le collège de Terre-de-Bas a été choisi en février 2019 pour devenir le futur lycée de la mer en Guadeloupe © DR

Là encore, la collectivité entend s’inspirer du modèle de formation développée par l’armateur marseillais, l’Academy CMA CGM. «Avec cette structure installée à Marseille, les collaborateurs bénéficient d’une formation continue d’excellence dans les métiers du “shipping”, mais aussi du management, des fonctions transversales de l’entreprise, ou encore de la géopolitique permettant une compréhension des enjeux mondiaux et des environnements particuliers. À travers le partenariat qui sera conclu avec la Région Guadeloupe, CMA CGM s’engage à contribuer à des transferts de compétences autour des métiers de la mer entre Guadeloupe Formation et l’Académie Maritime et participera au développement de projets d’insertion de jeunes éloignés de l’emploi». Sur ce dossier, Ary Chalus sera accompagné de Camille Galap, directeur général de Guadeloupe Formation et la Présidente du Cluster Maritime de Guadeloupe.

Un aménagement de front de mer tourné vers le tourisme et la culture

Enfin avec le projet « Karukéra Bay», la Région Guadeloupe, associée au Grand Port Maritime de Guadeloupe, entend promouvoir l’attractivité et l’aménagement du front de mer pointois autour de la culture, du tourisme et du nautisme. « le Mémorial ACTe, Karukera Bay et les sites remarquables de Guadeloupe seront les produits incontournables pour attirer touristes de croisière et de séjour, et se démarquer un peu plus d’autres destinations».
A long-terme, l’objectif de la Région est de construire un éco-système fluide, ouvert à l’international, attractif pour les jeunes et pour les entreprises, résolument tourné vers la recherche et l’innovation maritime.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data