Innovation en Guadeloupe : Un groupe de réflexion sur l’économie digitale se met en place

No Comment

Un groupe de réflexion rassemblant les principaux acteurs économiques de l’île  s’est constitué afin de proposer des pistes de développement de l’économie numérique en Guadeloupe.

Partant du constat d’un potentiel  sous exploité, un groupe de réflexion et de travail a décidé de se constituer afin de poser  les bonnes bases de l’économie digitale, selon  le journal  France-Antilles Guadeloupe . Dans ce  groupe, on retrouve des entités comme EDF, le Grand Port de Guadeloupe, le CTIG (Comité du tourisme des Îles de Guadeloupe), le Guadeloupe Tech, l’Union des entreprises (UDE) et d’autres acteurs économiques. Objectif : proposer des pistes de développement pour améliorer significativement la part, trop faible actuellement, de l’économie numérique dans le PIB guadeloupéen.

A l’issue de cette première rencontre, les initiateurs de ce groupe ont dressé un bilan de la structure actuelle de l’économie digitale dans le département, les forces et faiblesses mais également les freins locaux au développement de ce secteur. Ce groupe a fait état de plusieurs points positifs comme la volonté politique manifeste de la Région de fournir les infrastructures nécessaires mais aussi  l’avancée de certains acteurs majeurs, déjà très impliqués dans des projets qui leur sont propres et qui disposent donc d’une expérience essentielle.

Mais il existe des obstacles à surmonter, notamment chez les entrepreneurs, dont une grande partie est encore réfractaire au digital, faute de la culture et de la formation nécessaires, rapporte France Antilles. Par ailleurs, les jeunes générations – si l’on excepte une poignée de startupers clairvoyants et dynamiques – se comportent plus en consommateurs qu’en acteurs du numérique. Le groupe de réflexion entend agir et travailler sur ces deux points. Les propositions de ce groupe de réflexion seront rendues au mois de septembre.

L’exemple de la Réunion en ligne de mire 

Actuellement, la Réunion connaît un dynamisme en termes d’économie numérique. Les pouvoirs publics ont mis une politique volontariste de développement de ce secteur qui a porté très rapidement ses fruits. Le 25 juillet dernier, la Réunion a obtenu la labellisation « French Tech » concernant le projet HealthTechIsland de la Réunion, permettant à cette dernière de devenir  le premier territoire d’Outre-mer à obtenir ce label.
Aujourd’hui, son secteur digital regroupe 538 entreprises, emploie 4 300 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros, soit 9% de son PIB. »

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment