Initiative Polynésie française: Une nouvelle plateforme de soutien aux porteurs de projets

No Comment

©Présidence de la Polynésie française

Ce mardi 18 avril, l’Assemblée générale constitutive de l’association Initiative Polynésie française s’est tenue à la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM), en présence du Vice-président, Teva Rohfritsch, et du Président de la Chambre de commerce, Stéphane Chin Loy. Cette plateforme rejoint le vaste réseau Initiative France.

L’assemblée générale de l’association Initiative Polynésie française, qui a eu lieu ce mardi 18 avril, a validé la constitution de l’association, les projets de statuts, et la désignation des membres du conseil d’administration de l’association. Cette assemblée regroupait les 35 membres fondateurs de l’association, issus des collèges collectivités publiques (Pays), organismes financiers (Banques, Sofidep, ADIE, AFD), entreprises, et opérateurs (organisations professionnelles). Dans la continuité de l’assemblée générale a eu lieu le premier conseil d’administration de l’association. Celui-ci a permis de valider le règlement de l’association, les membres du bureau et la composition du comité d’agrément.

Les démarches administratives de création de la structure doivent se poursuivre dans les prochaines semaines. Le démarrage effectif de l’association et l’instruction des premiers dossiers devrait pouvoir ainsi débuter en juillet 2017. Le Pays et la CCISM accompagneront financièrement le démarrage de cette structure par des dotations pour le fonctionnement de l’association, précise la Présidence de la Polynésie française.

©Présidence de la Polynésie française

L’association espère instruire ses premiers dossiers dès juillet 2017 ©Présidence de la Polynésie française

Le réseau Initiative France fédère des associations locales indépendantes couvrant la quasi-totalité du territoire, y compris Outre-mer. Ce réseau propose des prêts d’honneur aux entrepreneurs tout en leur apportant des conseils et un suivi régulier, adaptés à l’activité exercée. « Il s’agit notamment de compléter les dispositifs existants d’accompagnement des porteurs de projets en leur proposant des solutions permettant de renforcer les fonds propres de leurs plans de financement », explique-t-on sur le site de la Présidence polynésienne. En Outre-mer, on compte, au 24 août 2016, sept plateformes: Initiative Martinique Active, Initiative La Réunion Entreprendre, Initiative Guadeloupe, Initiative Ouest Guyane, Initiative Centre-Est Guyane, Initiative Saint-Martin Active et Initiative Nouvelle-Calédonie.

Avec la tenue de cette assemblée générale, la Polynésie se dote donc de sa plateforme Initiative et rejoint le réseau créé en 1985, regroupant aujourd’hui près de 230 plateformes. Une volonté datant de 2010 a confié le Vice-président de la Polynésie française Teva Rohfritsch. Plus concrètement, cette plateforme devrait permettre d’accompagner les projets d’entreprise nécessitant un financement supérieur à 1 million de Fcfp (environ 8 380 euros).

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment