Grande distribution en Outre-mer : Michel Edouard Leclerc à La Réunion pour les 10 ans de Leclerc dans l’île

No Comment

© LP/Jean-Baptiste Quentin

Le PDG du Mouvement E.Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, sera présent à partir de ce lundi 14 octobre à La Réunion afin de faire le bilan de la présence des enseignes Leclerc dans le territoire mais aussi fixer de nouvelles perspectives. Au programme : signature de conventions en faveur de la valorisation de la production locale, actions dans le domaine culturel.

Arrivé à La Réunion en 2009 par l’intermédiaire des familles Joseph Chong Fah Shen et Pascal Thiaw Kine, le Mouvement E. Leclerc est aujourd’hui le 2ème acteur de la Grande Distribution sur le territoire avec environ 24% des parts de marché. Avec plus de 16 magasins (un 17ème magasins verra le jour en 2020) disséminés sur l’ensemble du territoire réunionnais, E. Leclerc Réunion privilégie la proximité et le maillage du territoire pour être au plus près des clients, comme le souligne Pascal Thiaw Kine, Adhérent E.Leclerc Réunion, joint par Outremers360. «L’enseigne se positionne durablement comme l’enseigne préférée des Réunionnais grâce à son maillage sur le territoire et son engagement en faveur du pouvoir d’achat et du mieux-vivre». Un positionnement salué par le PDG du Mouvement E.Leclerc. « Pascal et Joseph ont su développer leur territoire aussi bien dans l’économie locale, l’emploi, l’insertion et le développement durable. En Métropole, nous parlons de cet activisme de E.Leclerc Réunion porté par les deux familles qui incarnent toutes les valeurs du mouvement coopératif E. Leclerc» reconnait Michel-Edouard Leclerc.

© DR

© DR

Avec sa politique de prix attractifs avec des dispositifs de contrôle-qualité pour faire bénéficier aux Réunionnais des mêmes standards de qualité et de diversité que dans l’Hexagone, l’enseigne s’est attaché durant 10 ans à être le commerce le moins cher de l’île, avec un écart de – 4,9% avec ses concurrents. Mais aujourd’hui, après avoir été le moins cher, E. Leclerc Réunion se fixe pour objectif de réduire l’écart de prix avec l’héxagone. .

Nouvel objectif, réduire l’écart avec l’Hexagone

Fort de cette implantation, E. Leclerc dresse de nouvelles perspectives en faveur du pouvoir d’Achat des Réunionnais. Il a par exemple établi un plan d’action contre la vie chère. Dans un communiqué, l’enseigne a indiqué « agir pour faire baisser durablement les prix à la Réunion». Pour cela, 4 axes ont été ciblés comme une meilleure concertation entre les acteurs publics, les acteurs locaux du commerce et les consommateurs, un renforcement de la transparence des prix (mise en place de dispositifs comparatifs de prix comme par exemple Kilémoincher), la simplification de la formation des prix (encadrement des promotions, rémise à plat du bouclier qualité-prix) et enfin, la valorisation de la production locale.

Comme première preuve de ce nouvel engagement, Michel-Edouard Leclerc signera une convention avec la Scamarck (société qui regroupe les marques du distributeur comme Marque Repère, Bio village, Nos régions ont du talent, Eco+). Cette convention aura pour objectif de faciliter l’export de l’Ananas Victoria, symbole de l’excellence réunionnaise. Pour Michel Edouard-Leclerc, il s’agit de se positionner comme un « développeur de territoire et mettre en lumière les savoirs-faire réunionnais et jouer un rôle de partenaire auprès de la production locale». Prémices de convention, le Département de La Réunion et La Réunion des Talents qui avaient signé en février dernier un accord-cadre pour la promotion, la distribution et la vente de produits réunionnais sur le territoire national et européen, et à travers les enseignes Leclerc.

Capture d’écran 2019-10-13 à 16.14.46

Investir dans la culture et les talents réunionnais

Le développement de E. Leclerc à La Réunion est intrinsèquement lié à son capital humain, à sa démarche RSE et à sa capacité à construire la société de demain. Dès 2020, l’entreprise à travers sa contribution sociétale, agira pour une économie durable et inclusive au service des Réunionnais et de son environnement.

Soucieuse de placer la culture au coeur du quotidien des consommateurs, l’enseigne va développer très prochainement une plateforme internet, espaceculturel.re, qui donnera accès à une nouvelle offre. Cette plateforme permettra d’acheter les produits en ligne et de les retirer au point retrait de l’Espace Culturel avec une même ambition : permettre aux clients de bénéficier de la largeur de choix, de l’expertise et de la performance prix.

De plus, grâce à un partenariat avec La Réunion des Talents avec son directeur général Jean Pierre Nallac et également à travers le fonds Reunion des Talents, l’enseigne entend structurer les filières culturelles en développant des actions pour soutenir la culture sous toutes ses formes : arts visuels, rencontres artistiques, peintures, sculptures.

Capture d’écran 2019-10-13 à 17.22.14

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data