Ferme aquacole de Hao : Lancement des travaux en décembre

No Comment

 

©Commune de Hao

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, était ce samedi 19 août sur l’atoll de Hao, qui doit accueillir la future ferme aquacole du territoire. Déjà sur place, les investisseurs chinois de la Tahiti Ocean Foods ont dévoilé la date de lancement des travaux.

Arrivés dès jeudi dernier sur l’atoll de Hao, les investisseurs chinois ont annoncé la date de commencement des travaux de ce qui devrait être une des plus grandes fermes aquacoles du Pacifique. Ceux-ci doivent débuter le 9 décembre, révèle Polynésie 1ère, pour une durée de 30 mois et un montant total de 38 milliards de francs CFP (318,5 millions d’euros environ). En plus de la structure en elle-même, ces travaux comprennent l’installation d’une nouvelle centrale thermique, la construction d’une digue de protection, le bétonnage de la route de contournement du site et l’installation de la clôture qui délimitera les espaces dédiés à Tahiti Nui Ocean Foods et les espaces publics de circulation, précise Radio 1 Tahiti.

©DR

©DR

Ce samedi 19 août, le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et une partie de son gouvernement ont rejoint les investisseurs chinois, afin notamment de faire le point sur les travaux déjà en cours et futurs, et répondre aux questions des habitants de l’atoll de Hao, préoccupés par l’environnement de leur île qui jadis fut la base arrière militaire des essais nucléaires français.

Le projet aquacole de Tahiti Nui Ocean Foods installé sur une emprise foncière de 32 hectares, prévoit des salles d’écloserie, des bassins de pré-grossissement en extérieur, des salles de traitement des poissons à commercialiser, une usine de fabrication d’aliments, un laboratoire d’analyses et de recherche appliquée, des hangars de stockage, des installations de production d’énergie durable, de production d’eau potable, de traitement des eaux usées. Les dimensions des différents espaces placent la ferme aquacole de Hao parmi les fermes les plus importantes au niveau mondial. Une écloserie qui couvre 1,2 hectare, « c’est une dimension importante que peu d’écloseries au monde peuvent égaler » avait souligné la Présidence polynésienne. Les bassins extérieurs de pré-grossissement couvrent quant à eux 6 hectares et les différents bâtiments près de 20 hectares.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment