En Polynésie, l’aéroport international de Tahiti-Faa’a cherche son futur concessionnaire

No Comment

©Tahiti Fly Shoot

Après une annulation en 2017 et un retard suite à la rétrocession annoncée par l’État de quatre aéroports à la Polynésie, l’appel d’offre pour le marché du seul aéroport international de Tahiti-Faa’a a été publié au Journal officiel de la Collectivité, ce vendredi 15 novembre. 

Valeur totale du marché : 1,3 milliards d’euros. Date butoir pour déposer son offre : 6 janvier 2020. Selon le Journal officiel de Polynésie française, le marché porte sur le « développement, l’entretien-renouvellement et l’exploitation des terrains, ouvrages, bâtiments, installations, matériels, réseaux et services de l’aérodrome de Tahiti-Faa’a ».

« Le concessionnaire devra réaliser en début d’exécution du contrat de concession un programme de travaux initiaux, comprenant notamment la rénovation et l’extension à l’Est de l’aérogare, l’augmentation de la capacité des parkings voitures et le doublement du canal de drainage. Le montant estimatif du programme de travaux initiaux, qui sera précisé dans les documents de consultation, s’élève à environ 4,7 milliards de Fcfp », indique également l’avis publié vendredi.

En outre, « le concessionnaire réalisera les investissements nécessaires à l’aménagement, au développement et en particulier au maintien aux normes de l’aérodrome. L’aérodrome est ouvert à la circulation aérienne publique. Le concessionnaire sera substitué au précédent concessionnaire dans un certain nombre de contrats et notamment d’autorisations d’occupation temporaire avec les occupants de l’aérodrome (AOT). Il sera également habilité à délivrer de nouvelles AOT sur l’emprise concédée ».

Le 8 novembre, le gouvernement de la Polynésie française a installé un comité chargé de piloter et d’organiser les opérations liées au renouvellement de la concession d’État de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. L’actuelle concession pour la gestion des aéroports d’État de Tahiti-Faa’a, Raiatea, Bora Bora et Rangiroa avait été annulée en 2017 à la suite d’un recours intenté en 2011 par la mairie de Faa’a pour « absence de publicité et de mise en concurrence », rappelle Tahiti-infos. Courant 2018, la ministre des Outre-mer avait annoncé la rétrocession de ces quatre aéroports d’État à la Collectivité, retardant encore le nouvel appel d’offre.

Si cet appel d’offre ne concerne que l’aéroport international de Tahiti-Faa’a, la rétrocession des trois autres aéroports d’État cités précédemment interviendra en 2020, vraisemblablement au premier semestre, coïncidant ainsi avec la visite d’Emmanuel Macron en Polynésie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data