Emploi : La Réunion apporte 20 millions d’euros pour les formations de chômeurs

No Comment

©Pull.over-blog

Le Conseil régional de la Réunion va proposer 6.615 formations supplémentaires aux demandeurs d’emploi d’ici au 31 décembre 2016, dans le cadre du « Plan 500.000 formations supplémentaires » mis en place par le gouvernement, qui financera le dispositif réunionnais à hauteur de près de 20 millions d’euros.

Une convention régionale de partenariat du Plan national « 500.000 formations supplémentaires » a été signée mercredi entre l’Etat, le Conseil régional et les partenaires sociaux. Cette aide de 19,845 millions vient s’ajouter aux 100 millions d’euros déjà inscrits au budget annuel de la Région pour la formation, soit le premier budget de fonctionnement de La Réunion. Offre de formation revue à la hausse, les signataires de la convention espèrent mieux former des publics éloignés de l’emploi aux métiers qui recrutent à La Réunion. Car même si le taux de chômage reste particulièrement élevé dans l’île – 26,8% de la population active, et 54,5% chez les jeunes – l’économie réunionnaise crée de l’emploi. « Dans le secteur marchand, on compte ainsi 4.500 créations nettes d’emploi en 2014 et 5.500 en 2015 », a rappelé Dominique Sorain, préfet de La Réunion. Mais le niveau de formation des demandeurs d’emplois est parfois très faible. L’aide de l’Etat est donc « une très bonne nouvelle » car il existe « une corrélation très forte entre le niveau de formation et la chance de retrouver un emploi », a précisé Michel Swieton, directeur régional de Pôle emploi Réunion.

Mercredi 30 mars, le Préfet de La Réunion et le Président du Conseil régional ont signé la convention du plan 500.000 formations supplémentaires ©Imaz Press Réunion

Mercredi 30 mars, le Préfet de La Réunion et le Président du Conseil régional ont signé la convention du plan 500.000 formations supplémentaires ©Imaz Press Réunion

Selon Pôle emploi, seulement 7.000 des 37.000 jeunes de 16 à 29 ans sans diplôme à La Réunion ont un emploi. « Nous avançons dans un esprit de partenariat, car il faut cibler les formations dont ont besoin les entreprises, d’où le travail important que nous faisons avec le Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation professionnelle (Coparef) », insiste le préfet. « Aujourd’hui, il nous manque des personnes formées dans les secteurs de la mécanique, la boulangerie, la coiffure, la restauration ou encore les commerciaux », détaille Didier Fauchard, président de la Coparef, « il faut aussi développer les formations “pré-qualifiantes”, permettant de redonner confiance mais aussi des bases de savoir-être, et les formations qualifiantes ». Dès à présent, les étapes devraient s’accélérer pour atteindre l’objectif des 6.615 formations supplémentaires avant la fin 2016. La semaine prochaine, un avenant à la convention doit être signé afin de préciser les besoins avant de procéder à l’achat de formations. En concertation avec Pôle Emploi, la Région se chargera de l’achat de formations selon deux modalités ; le passage de marchés publics et les subventions.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment