Edito : La Réunion, un « village » sur la route de la soie

No Comment

A partir de ce lundi, La Réunion va accueillir une centaine de Chinois pour le Forum économique Chine-Réunion, organisé dans le cadre des 100 ans de l’Association des Commerçants, Cadres et Chefs d’Entreprise Chinois de La Réunion (ACCR), mais aussi pour les traditionnelles festivités du « Guan Di ». L’objectif du Forum économique Chine-Réunion sera d’intégrer l’île de La Réunion au sein de la future ligne terrestre et maritime Asie-Europe, plus communément appelée « Route de la Soie du 21ème siècle ». Pour l’occasion, Outremers360 vous propose l’Edito de Christophe Di Donato, Président de La Cité des Dirigeants à La Réunion. 

Les dernières prévisions du FMI situent une croissance mondiale autour de 3,5% en 2017 puis 3,6% en 2018. A moins que la bulle du marché obligataire de l’autre côté de l’atlantique vienne faire une grande rotation (les investisseurs vendent massivement et rapidement leurs obligations pour acheter des actions provoquant ainsi un krach financier), l’économie mondiale semble sortir de la crise et ce pour la première fois depuis celle qui a vu la crise des subprimes entraîner la chute de la banque newyorkaise Lehman Brothers.

Portée par l’innovation, la première puissance mondiale connaît une croissance indiscutable même si des risques élevés persistent et pourraient même s’aggraver en raison de la politique économique protectionniste de Donald Trump avec pour incidence de nombreux risques géopolitiques. Celle qui est désormais bien installée seconde puissance économique mondiale depuis cinq ans, la Chine, voit quant à elle ses perspectives de croissance pour 2017 atteindre 6,5% voire même 6,7% par certains spécialistes. Elle le doit à une activité plus soutenue et constante que prévue. En Europe les pays de la zone euro ont eux aussi revus leur prévision à la hausse à la faveur d’une croissance sur le premier trimestre 2017 supérieure aux attentes.

Soulignons que cette dynamique a permis de stopper la seule croissance non désirée aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe, celle de la courbe du chômage.

Pékin est au centre de notre avenir économique

Outre une politique du Président Trump qui pourrait s’avérer autodestructrice, il y a lieu de craindre d’autres risques structurels. Les escarpées négociations sur le Brexit, les rapports russo-américains houleux, la crise nord coréenne qui déteint dans un cercle concentrique toujours plus large ou encore les ambitions protectionnistes mezza voce au sein de l’OMC. Mais il y aurait un risque encore plus découplé, montré régulièrement du doigt par le FMI, celui de la non maîtrise de la croissance du crédit jugée par elle extrême de la part des autorités chinoises. La Chine pourrait enfanter un brutal ralentissement de sa croissance et par effet papillon celle de toute l’économie mondiale. Aucune prophétie auto-réalisatrice néanmoins.

unnamed-7

Ce contexte explique la place de Pékin au centre de l’avenir économique mondial et notamment celui de la zone euro dont dépend encore pour l’essentiel notre île. Cependant Pékin nous montre avec une dextérité extraordinaire sa capacité à manier à la fois sa réforme dosée des entreprises publiques, sa réorientation hypersonique de son modèle de croissance vers celui de la consommation intérieure et sa gestion habile du crédit quoi qu’en dise le FMI. Un aggiornamento politique inspirant à plusieurs titres.  Gageons qu’en réussissant à cimenter son pouvoir lors du prochain congrès du parti, Xi Jinping réussira dans le même temps à maintenir une croissance élevée. C’est tout le bien qu’on peut se souhaiter.

Il y a lieu de saluer la démarche conjointe de la Région Réunion et de l’ACCR

S’il y a un autre domaine où Pékin donne des leçons, c’est dans ce que l’on nomme le libre-échange. Là encore elle réussit étonnamment bien par des accords bilatéraux avec l’Europe pour développer sa politique de « route de la soie » ; en perspective une libéralisation des échanges eurasiatiques par une alliance européo-asiatique bien comprise par une commission européenne plus pressée que jamais.

Dans ce contexte mondial dont La Réunion est entièrement dépendante, il y a lieu de saluer avec un réel enthousiasme la démarche conjointe de la Région Réunion et de l’Association des Commerçants et des Cadres Chinois de La Réunion pour trouver sur cette « route de la soie » une place privilégiée pour le « village Réunion » et ainsi offrir une opportunité unique pour toutes nos entreprises. Nous ne pouvons dès lors que nous féliciter de cette union économique sacrée autour du Forum Economique Chine-Réunion qui se tiendra le 8 aout 2017 en présence de nombreuses personnalités dont la ministre Conseillère des Affaires Economiques et Commerciales près l’Ambassade de la République Populaire de Chine à Paris GOA Yuan Yuan.

Christophe Di Donato,

Président de La Cité des Dirigeants à La Réunion

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment