Economie: Une campagne sucrière 2017 « exceptionnelle » à la Réunion

No Comment

© B.Navez

Malgré un conflit social qui a perturbé le démarrage de la saison, la campagne sucrière 2017 se termine de manière satisfaisante pour les professionnels du secteur, avec un tonnage record 1,868 million de tonnes de cannes récoltés dans le département. 

La barre d’un million de tonnes de cannes réceptionnées n’avait pas été franchi depuis 1999 dans l’usine de Bois Rouge, située dans le Nord de l’île. Cette année, l’usine a traité 1, 010 million de tonnes de cannes. Résultat encourageant dans le Sud également où certains bassins canniers ont vu leur tonnage augmenter, grâce à l’utilisation de nouvelles variétés par les planteurs. Au total, 858 000 tonnes ont été récoltées à l’Usine du Gol.

Seul point négatif de cette campagne sucrière, la richesse sucrière qui a légèrement chuté. « On est à une richesse sur l’île de 13,33 cette année, on était à 13,64 l’année dernière », précise Florent Thibault, directeur agricole de Tereos Sucre Océan Indien, répondant à linfo.re.

Le secteur cannier a connu beaucoup de bouleversements cette année. D’abord, une campagne sucrière qui a débuté avec près de deux mois de retard en raison d’un mouvement de grève des planteurs. Ces derniers réclamaient une revalorisation du prix de la tonne de canne à sucre. Ensuite, la fin des quotas sucriers en octobre 2017 par la Commission européenne qui menaçait la survie du secteur. « L’Union Européenne et la France ont réussi à trouver un système pour que La Réunion puisse continuer à être sur l’échelle sucrière mondiale dans la durée, grâce à la mise en place d’une compensation de 28 millions d’euros. » ajoute Florent Thibault.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés