Economie numérique: Wallis et Futuna raccordé au câble sous-marin numérique Tui-Samoa

No Comment

©DR

Le vendredi 25 septembre à Apia (Samoa), un accord intergouvernemental a été signé permettant le raccordement de Wallis et Futuna au futur câble sous-marin de communication numérique Tui-Samoa, qui reliera Samoa et les Fidji.

L’accord permettant le raccordement de Wallis et Futuna au futur câble sous-marin de communication numérique a été signé par le préfet du territoire Marcel Renouf et Tuilaepa Lupesoliai, Premier ministre du gouvernement de Samoa. Dès le troisième trimestre 2017, « ce partenariat permettra aux populations de Wallis-et-Futuna de disposer de communications à haut débit performantes et moins coûteuses. Il constitue aussi une avancée technologique importante pour Wallis et Futuna, et un outil indispensable pour son développement », a expliqué la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts dans un communiqué. Ce projet a notamment reçu un financement de 11 millions d’euros de la part de l’Agence française de développement (AFD) et un soutien de l’Union européenne. « Il a été complété par la signature d’un accord commercial d’exploitation du câble de communication par fibre optique sous-marin avec la société Samoa Submarine Cable Company Limited (SSCC) et un accord pour la pose des équipements avec l’entreprise Alcatel Submarine Network ».

Le câble "Tui-Samoa" reliera les îles Samoa et les îles Fidji en passant par Wallis et Futuna ©DR

Le câble « Tui-Samoa » reliera les îles Samoa et les îles Fidji en passant par Wallis et Futuna ©DR

« Ces signatures se sont faites en présence du député et du sénateur de Wallis et Futuna, du président de la commission permanente de l’Assemblée territoriale de Wallis-et-Futuna, du chargé d’affaires de l’ambassade de France en Nouvelle-Zélande et des autorités samoanes, soulignant toute l’importance de ce projet d’avenir pour la zone Pacifique » précise-t-on. Le câble Tui-Samoa s’étendra sur 1 300 km depuis les deux plus grandes îles des Samoa, Upolu et Savaii, jusqu’à Suva, capitale des îles Fidji, en passant par Wallis et Futuna. Il s’inscrit dans un autre projet de câble sous-marin numérique dans la région, le câble Moana, reliant la Nouvelle-Zélande à Hawaii courant 2018, et au passage de nombreux Etats et territoires du Pacifique, dont la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française.

Fond_Oceania2011_Col_Big

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment