Economie maritime : Un conseil maritime ultramarin pour l’Océan Indien

No Comment

©GPM de La Réunion

Ce jeudi 10 mars, le conseil maritime ultramarin du bassin Sud océan indien (CMUB) s’est installé à La Réunion. Il sera conjointement présidé par les préfets de La Réunion, de Mayotte et des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).

Instance de concertation et d’échanges, le CMUB se penchera sur tous les sujets liés à la mer et aux littoraux dans les espaces maritimes et terrestres de La Réunion, Mayotte et des TAAF. Le conseil regroupera les acteurs du monde maritime de la zone Sud de l’Océan Indien. En tout, 67 membres viendront composer ce conseil, divisés en six collèges : élus locaux, professionnels, organisations de salariés, représentants d’associations, personnalités scientifiques et services de l’Etat. Première et principale mission du conseil : la rédaction d’un document stratégique de bassin maritime (DSBM) pour la zone ciblée. Le document décline les quatre principaux thèmes de la stratégie nationale pour la mer et le littoral, à savoir : protection de l’environnement, prévention des risques et gestion du trait de côte, connaissance, recherche et formation et développement durable des activités économiques.

Lors de la mise en place du CMUB, ce jeudi, une commission permanente a été désignée pour les travaux de rédaction et de suivi de ce document. Enfin, le CMUB permettra aussi au bassin Sud Océan Indien de faire entendre sa voix auprès des instances nationales comme le Conseil national de la mer et des littoraux (CNML), notamment dans l’élaboration des politiques maritimes publiques. Dans ce cadre, deux représentants du CMUB participeront aux travaux du CNML.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment