Economie maritime : La zone Antilles se dote aussi de son conseil maritime ultramarin

No Comment

© Seablue

À l’occasion d’une conférence maritime régionale en Martinique, la région Antilles a mis en place au cours son conseil maritime ultramrin, en présence de Michel Aymeric, le secrétaire général de la Mer.

Deux jours avant l’installation du conseil maritime ultramarin (CMU) à la Réunion, c’est la zone Antilles qui a procédé à l’installation de son conseil maritime. Une mise en place qui a été instauré en présence du sécrétaire général à la Mer, Michel Aymeric. Cette nouvelle instance qui s’installe deux ans après le décret du 13 mai 2014 promulguant l’installation de cette structure et s’inscrit dans le cadre de la loi dite du « Grenelle 2 ». Le Conseil maritime ultramarine a pour principale vocation d’élaborer une politique intégrée de la mer et du littoral, comprenant les eaux sous souveraineté ou juridiction françaises bordant la Guadeloupe, Saint- Martin, Saint-Barthélémy et la Martinique. Dans ce bassin, ce conseil maritime est composé de 80 membres, de six commissions  et co-présidé par les préfets de la Martinique et de la Guadeloupe. Durant cette journée du 8 mars, plusieurs points étaient à l’ordre du jour dont le sauvetage en mer, la prévention des risques majeurs, le sauvetage en mer encore la lutte contre le narco-trafic. Les thématiques du développement économique et le respect de l’environnement ont été également abordés.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment