Économie : Les mesures clefs du plan de relance de tourisme de la Région Réunion

No Comment

Lors d’une réunion du comité de pilotage qui s’est tenu mardi 26 mai 2020, le président de Région Réunion Didier Robert a dévoilé les mesures phares du plan de relance du tourisme, secteur économique majeur sur l’île intense, impactée par la pandémie.

Présidé par Didier Robert, le comité de pilotage pour le plan de relance du tourisme réunion a réuni ses membres, à savoir l’État, Atout France, l’île de la région tourisme (IRT), la fédération réunionnaise de tourisme (FRT), le Département, les Iles Vanille, les compagnies aériennes, les syndicats et groupements professionnels (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), le syndicat des professionnels des activités de loisirs de La Réunion (Sypral), Club du Tourisme, Les Entreprises du Voyage, MEDEF, CPME, Gites de France, Clé Vacances, Association des Guides).

Face à la crise sanitaire du Covid19, un Plan Régional de Soutien exceptionnel (plus de 80 millions d’euros) avait été lancé afin d’accompagner, dans un contexte d’urgence, les entreprises réunionnaises impactées par le Covid-19.

En complément, Le Président de Région avait proposé, le 16 mai dernier, d’accompagner plus spécifiquement les acteurs du Tourisme Réunionnais avec un Plan Solidarité Tourisme 2020 de 27 millions d’euros afin de relancer l’économie de proximité des acteurs touristiques réunionnais avec les touristes locaux (« Le Chèque Mon île 974 », accompagnement en besoins de fonds de roulement, trésorerie…).

« Lors de ce comité tourisme, le président de Région est revenu sur l’importance de stimuler le marché local pour la relance de la consommation de produits touristiques locaux et la sauvegarde des filières, par des dispositifs incitatifs, des démarches », indique la Région Réunion dans son communiqué.

Les principales mesures clés du Plan de Relance Tourisme sont le lancement de Chèque Tourisme / formation /acteurs culturels de la Région Réunion solidaires en direction de clientèles particulières telles que le personnel soignant, un plan de communication adapté (déploiement de dispositifs spécifiques comme le pass tourisme, le chèque CHRD, le  chèque Tourisme, les vouchers …) et le  redéploiement de dispositifs nationaux pour favoriser la consommation Outre-Mer (Chèques Vacances gérés par l’ANCV).

« L’idée est de proposer à plus de 55 000 familles (…) ainsi qu’aux salariés ayant travaillé sans relâche durant la crise et le confinement lié au Covid19, un chéquier de 15 chèques de 20€ valide de juin à décembre 2020, avec lequel ils pourront profiter de leur vacances (…) ». Une opération s’élevant à 17 millions d’euros,  abondée par une réorientation d’une partie du budget de la Continuité Territorial.

Un Fonds de Relance et de Soutien aux acteurs touristiques va démarrer à travers « un financement FEDER de 10 millions d’euros pour permettre aux entreprises touristiques de réunir toutes les conditions sanitaires pour de nouveau accueillir les consommateurs d’activités et de produits touristiques ».

Par ailleurs, des moyens supplémentaires seront alloués à l’IRT et la FRT pour le lancement d’une grande campagne de communication sur les produits touristiques locaux avec les plus beaux sites de La Réunion. Le PassKdos sera lui aussi renforcé avec une nouvelle formule d’achat. Dans la même dynamique, une remise en activité de l’offre culturelle, évènementielle et sportive sera accompagnée.

« Plusieurs points ont été abordés pour permettre une reprise en toute sécurité pour tous les professionnels du tourisme avec le plus de clients potentiels notamment avec la possibilité de lever des restrictions aériennes et ré-ouvrir le ciel aérien (…) », peut-on lire dans le communiqué. La Région Réunion entend faire de La Réunion une « destination safe (sûre, ndlr) », notamment avec « le lancement d’expérimentation de solutions innovantes avec des Appels à Manifestations d’Intérêts ».

Aussi, « de nouvelles perspectives de développement et de structuration d’une offre de tourisme durable répondant aux nouvelles exigences des clientèles, aux nouveaux comportements, et traduisant les « valeurs » intrinsèques de La Réunion semblent propices pour de nouveaux marchés de touristes et doivent réellement être explorées ».

Enfin, la reprise de la croisière passera par le travail sur les infrastructures/ investissements nécessaires pour l’accueil des croisiéristes dans le respect des nouvelles règles sanitaires, la conduite d’une communication envers les compagnies de croisières sur les mesures déployées localement et l’inscription de l’île « dans une logique Océan indien (dans le cadre de l’association des ports de l’Océan Indien) pour tenir compte des stratégies des autres îles ».

Amélie Rigollet

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data