Economie: La start-up Shopîles lance un crowdfunding pour rapprocher davantage les sites e-commerces et l’Outre-mer

No Comment

©Shopîles

Ingrid Maisonneuve-Chaine, la fondatrice de Shopîles, la plate-forme d’expédition vers les territoires ultramarins, a lancé une campagne de financement participatif.

Quadrupler son nombre de colis dès décembre 2018, tel est le nouvel challenge que s’est lancée la start-up « Shopîles ».Pensée  par la Guadeloupéenne Ingrid Maisonneuve, la structure est une plateforme de réexpédition de colis vers l’outre-mer créée il y a 5 ans. L’idée est de pallier le déficit des sites e-commerce français et européens qui ne peuvent livrer en Outre-mer pour des raisons de logistique et de coûts.

Shop Îles livre dans les différentes collectivités ultramarines plus de 25 000 colis par an.« Shopîles fait bénéficier au client ultramarin de tarifs professionnels par le procédé du groupage des colis », confiait la fondatrice à Outremers 360  lors d’une rencontre « Entreprendre en Outre-mer » en janvier 2016.

Aujourd’hui, Shopîles souhaite aller plus loin et faire évoluer son service qui rassemble plus de 35 000 inscrits. Une campagne de financement participatif a été lancée pour collecter 30  000 euros. Objectif :  permettre de récupérer la TVA  grâce à l’application« Neadly » développée par Shopîles. « La TVA qui sera  alors facturée aux clients sera celle de son lieu d’habitation » explique Ingrid Maisonneuve-Chaine sur sa page Facebook. Jusqu’ici le client résidant dans les  départements et collectivités d’outre-mer doit s’acquitter de la TVA alors que ce produit devrait être vendu hors taxes.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment