Economie en Outre-mer: Le V.I.E, voie d’excellence pour pousser les Outre-mer à l’international

No Comment

Pour renforcer le nombre de jeunes talents des Outre-mer rayonnant dans le monde via le V.I.E., Business France, dans le cadre de son partenariat avec le Ministère des Outre-Mer, a organisé le 19 juin un évènement auprès des étudiants ultramarins de l’hexagone.

Sous forme d’after-work en présentiel à Paris et accessible en broadcast depuis les territoires, cet évènement a permis aux étudiants de mieux comprendre ce dispositif grâce à l’intervention du campus manager du CIVI, qui les a également encouragés à construire leur propre VIE et faire jouer leurs réseaux locaux. Au total, ce sont près d’une centaine de jeunes qui ont pu être sensibilisés entre les présences en physique et la diffusion en live couvrant les 3 océans.

Il s’agissait aussi pour les jeunes de mieux appréhender les opportunités offertes par l’internationalisation “sous-estimée” des économies ultramarines mais surtout de découvrir des expériences concrètes d’entreprises réunionnaises ou antillaises (de la TPE aux grands groupes locaux) et d’échanger avec d’anciens V.I.E/ V.I.A ultramarins !

Côté entreprises, en plus de la présence du Président de la FEDOM (Fédération des Entreprises des Outre-Mer), se sont exprimés, le DRH du groupe Bernard HAYOT (9500 collaborateurs dans le monde), le Secrétaire Général d’Air Austral et le représentant d’un groupe indianocéanique de 4500 collaborateurs.

Côté ex-VIE/VIA, pas moins de 8 témoins originaires des Antilles ou de la Réunion ont été identifiés et mis en avant en live ou en vidéo. Ils ont fait part de leurs expériences variées du Brésil aux Etats-Unis, en passant par Trinidad, le Maroc, Madagascar…

En présentiel, la martiniquaise, Aurélie Béreau, nous a fait part de sa détermination à trouver son VIE en prospectant par elle-même des filiales d’entreprises françaises lors d’un déplacement au Brésil, et en apprenant en 6 mois le Portugais avant de recevoir finalement plusieurs offres de VIE. Elle a depuis intégré le groupe SOPRA BANKING.

Ludmina Montout, Marie-Galantaise a mis en avant sa récente expérience au Maroc au sein d’une entreprise locale filiale de Suez. Un peu réticente sur la destination au départ, cette expérience lui a permis de s’affirmer dans une équipe de management purement masculine et marocaine. Son VIE, à peine terminé, elle s’est vue proposé très vite un nouveau challenge en contrôle interne à Paris.

Enfin, Alice Tilin, Réunionnaise a indiqué qu’elle avait su faire de son origine ultramarine un élément favorable de différentiation lors de son recrutement. Contrairement aux autres candidats, elle avait déjà montré sa capacité à s’adapter rapidement à un nouvel environnement ayant découvert la vie dans l’hexagone au moment de ses études … un premier choc culturel ! Elle a ainsi décroché un VIE à Boston chez Sanofi !

A venir, pour surfer sur cette vague, une page web recensant tous les témoignages, l’engagement d’une réflexion pour la création d’un club VIE « Outre-Mer » et d’un prix VIE « Outre-Mer » …

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data