Economie en Outre-mer : La Ministre des Outre-mer donne des « éclaircissements » sur les aides économiques lors du CA de la FEDOM

No Comment

© Annick Girardin Twitter

Lors du conseil d’administration de la FEDOM, la Ministre des Outre-mer Annick Girardin a présenté aux socioprofessionnels ultramarins la revue des aides économiques. Elle a défendu des mesures économiques « plus efficaces et attractives ». Elle souhaite faire des Outre-mer des « territoires de conquête économique ».

Tout juste arrivée des Antilles,où elle accompagnait le président de la République, la Ministre des Outre-mer Annick Girardin a voulu rassurer les membres de la Fédération des entreprises d’Outre-mer. Tout au long de son discours, elle s’est attachée à défendre graphiques et tableaux à l’appui la réforme des aides économiques inscrites dans le projet de loi finances, dont l’examen débutera prochainement au Parlement. « Nous sommes loin d’un désengagement de l’Etat dans les Outre-mer. Il n’y aura pas un euro de moins pour les entreprises ultramarines. Nous joignons les actes à la parole » a martelé Annick Girardin.

Discours de l’intervention de la Ministre des Outre-mer au CA de la Fedom

« efficacité et attractivité »

Si la Ministre des Outre-mer reconnaît qu’il y aura des perdants, elle affirme proposer un programme « clair, ciblé et stable » et au « service des entreprises d’Outre-mer. Pour rendre nos territoires compétitifs, nous avons fait des choix politiques forts, celui de l’efficacité et de l’attractivité ». Afin de remplacer des dispositifs économiques comme la LODEOM ou le CICE appelés à disparaître dès le 1er janvier 2019, Annick Girardin a ainsi présenté les dispositifs fiscaux les zones franches d’activités nouvelle génération. Ce dispositif, selon la Ministre, permettra aux secteurs non renforcés un taux d’abattement de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 16%. Elle a également insisté sur le prolongement jusqu’en 2025 des aides à l’investissement productif, le maintien du CICE à Mayotte et prôné une réduction du coût des travail en Outre-mer. »Je ne voulais pas proposer de réforme brutale sur des entreprises qui sont souvent fragiles », a-t-elle souligné. La Ministre s’est engagée à « agir sur les délais de paiements » en détaillant quelques pistes de propositions (affacturage inversé par exemple) et se dit ouverte à toutes modifications.

« Des choses qui vont dans le bon sens »

« Il y a des choses qui vont dans le bon sens clairement. Il y a des choses sur lesquelles nous attendons des explications complémentaires pour voir notamment sur le dispositif d’exonération de charges concernant la dégressivité. La Ministre a donné un certain nombre d’éclaircissements sur le fléchage des 100 millions de la TVA NPR. Nous avons un certain nombre d’interrogations sur des petites choses qu’on a découvert dans le budget et qui nous
inquiètent » a déclaré Jean-Pierre Philibert, président de la FEDOM. Après la présentation de ces dispositifs, la FEDOM a indiqué « se réatteller à la tâche » pour améliorer encore le budget.

Reportage ci-dessous sur le Conseil d’Administration de la FEDOM avec interventions de la Ministre et de Jean-Pierre Philibert 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data