Desserte aérienne : Tarifs en baisse pour les Polynésiens

No Comment

©Radio 1 Tahiti

En Février, les compagnies aériennes Air Tahiti Nui et Air Calin annoncent des baisses de leurs tarifs. Une baisse dû à la chute du cours du pétrole qui dure depuis deux ans et qui fait enfin profiter les populations insulaires du Pacifique.

Chez Air Calin, c’est effectif depuis début Février. Les tarifs des billets d’entrée de gamme s’alignent sur ceux pratiqués lors de périodes promotionnelles, relaye TNTV. Fanny Dorio, déléguée régionale Air Calin en Polynésie française explique, « le cours du pétrole a baissé depuis deux ans. Mais c’est volatile. Le cours du pétrole, ça dépend aussi du cours du dollar US, qui lui a monté de 20% en deux ans. Donc on devait d’abord s’assurer qu’une baisse des tarifs n’allait pas être problématique pour la stabilité de la compagnie. On a répercuté cette baisse d’abord en mettant en place une baisse des grilles tarifaires ». Air Calin a donc en premier lieu baissé ses prix hors taxe avant d’intégrer « la baisse de la taxe ».

La compagnie Air Tahiti Nui annonce une baisse de ses tarifs à partir du 15 février. Pour un vol Papeete-Paris en classe économique, la baisse s’élève à 100 euros sur le prix du billet. Michel Monvoisin, P-dg d’Air Tahiti Nui, souligne une baisse qui devrait se poursuivre tout au long de l’année, sans impacter les promotions. Prudence cependant du côté de la compagnie au « Tiaré », « le cours du carburant, personne ne sait dire. Tous les jours, il y a des prévisions d’économistes qui sont contradictoires. (…) Vous savez, on est dans le flou le plus absolu ». Rien ne dit si cette baisse concernera également les touristes, qui réservent généralement leur billet au travers des tours opérateurs, incluant à la fois séjour, transfert et billet. Pour que les touristes en bénéficient, il faut donc que les tours opérateurs s’alignent sur le baisses tarifaires des compagnies.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment