Desserte aérienne: Les meilleures compagnies des Outre-mer

No Comment

Le site d’avis et de classement des compagnies aériennes Flight-Report a évalué les meilleures compagnies ultramarines. Le site, qui réunit 5 500 utilisateurs, a analysé 170 rapports de voyages au cours des 24 derniers mois et a effectué trois classements distincts selon chaque classe de service : Affaires, Premium, et Economique.

On recense aujourd’hui huit compagnies aériennes qui relient les Outre-mer à l’Hexagone, et vers bien d’autres destinations: Air France, Air Caraïbes, Air Austral, Air Calin, Air Tahiti Nui, Corsair, XL Airways et la dernière née low cost French Blue (qui n’apparaît cependant pas dans ce classement). A noter que parmi elles, seule la compagnie calédonienne Air Calin ne dessert pas Paris. La compagnie du Caillou opère un code-share avec Air France aux aéroports de Tokyo ou Osaka et se concentre principalement sur le Pacifique. Les passagers peuvent également faire la liaison depuis Papeete pour rejoindre Paris via Los Angeles, soit par Air France ou Air Tahiti Nui, mais cette route reste largement moins empruntée.

Classe affaire: Air Caraïbes au top

i2

La classe Madras d’Air Caraïbes et la classe Business d’Air France occupent les deux premières places avec un quasi ex-æquo et une note de 7.93/10, note Flight-Report. Comme toutes les compagnies du classement, Air Caraïbes propose des sièges larges en classe Affaires, mais qui ne se transforment pas en véritable lit. Selon le site, c’est surtout le rapport qualité/prix qui fait pencher la balance vers Air Caraïbes. En effet, un billet aller-retour en classe Affaires Paris (Orly) à Fort-de-France coûte en moyenne 1 700 euros avec Air Caraïbes contre plus de 3 000 euros avec Air France (depuis Charles de Gaulle).

La classe "Madras" sur Air Caraïbes ©Air Caraïbes

La classe « Madras » sur Air Caraïbes ©Air Caraïbes

En troisième position, on retrouve la compagnie réunionnaise Air Austral (7.71/10) qui introduit, ces jours-ci, une toute nouvelle classe Business dans ses Boeing 777-300ER, devenant ainsi la première compagnie française à proposer des sièges « full flat » sur des destinations loisirs. Air Calin (6.94/10) et Air Tahiti Nui (6.49/10) ferment la marche.

Classe Premium Eco: Corsair s’envole

i3

La classe Premium Eco est un intermédiaire entre la classe Economique et la classe Affaires. Elle n’est pas proposée dans toutes les compagnies à l’instar d’Air Calin et d’Air Tahiti Nui. Dans cette catégorie, c’est Corsair qui remporte la donne grâce à son produit « Grand Large ». Avec une note de 8,09/10, la compagnie s’offre même la meilleure note de l’ensemble des classements. Corsair devance Air France (7,83/10) et Air Caraïbes (6,47/10). La raison de ce plébiscite s’explique par le fait que le siège Premium de Corsair est un « recliner » : le degré d’inclinaison est réel et bien plus important que le siège à coque d’Air France, par exemple. De son côté, la classe « Confort » d’Air Austral ne recueille pas suffisamment de commentaires pour apparaître dans ce classement.

La classe "Grand Large" sur Corsair ©DR

La classe « Grand Large » sur Corsair ©DR

Classe Economique: Air Calin se distingue

i4

Avec la note moyenne de 7.57/10, Air Calin remporte le prix de « Meilleure Classe Economique DOM-TOM ». Exploitant des Airbus A330, la compagnie calédonienne propose aux voyageurs une configuration classique en 2-4-2, souvent appréciée car elle garantit des sièges duos sur les côtés et un certain confort dû à la largeur des sièges, précise Flight-Report. On retrouve cette même configuration sur les appareils d’Air Tahiti Nui qui se classe ici en troisième position avec une note de 7.10/10. La variable d’ajustement se trouve dans d’autres critères tels que la qualité du catering (repas), de l’IFE (divertissement en vol) et du service.

La classe Economique d'Air Calin ©Flight-Report

La classe Economique d’Air Calin ©Flight-Report

Air Austral arrive deuxième de ce classement avec 7,30/10. La configuration de la classe « Loisirs » de ses Boeing 777-300ER est semblable à celle d’Air France : 3-4-3, souvent ressentie comme trop dense. La note d’Air Austral est ici tirée vers le haut pour la qualité de service que proposent les équipages. A noter que, comme Air Austral, la compagnie polynésienne Air Tahiti Nui volera en Dreamliner à partir de 2018. Les compagnies Corsair (6.90), Air France (6.53) et Air Caraïbes (5.49) ferment ce classement.

Selon Flight-Report, il convient d’appréhender ces classements en considérant que les types de vols qui sont partagés et notés sont parfois de nature très diverses : court vol de jour (Orly-Fort-De-France) ou long vol de nuit (Réunion-Charles-De-Gaulle) ; induisant de fortes disparités dans l’appréciation et la notation.

i1-1

Les sept compagnies aériennes ultramarines notées par le site Flight-Report. A noter que la nouvelle venue, French Blue, n'y apparaît pas

Les sept compagnies aériennes ultramarines notées par le site Flight-Report. A noter que la nouvelle venue, French Blue, n’y apparaît pas

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment