Desserte aérienne : Le « Tahitian Dreamliner » d’Air Tahiti Nui attendu le 14 octobre en Polynésie

No Comment

©Cassidy’s Vacay

Après plusieurs mois d’assemblage et quelques vols d’essais cette semaine, le premier Boeing 787-9 Dreamliner de la compagnie Air Tahiti Nui est attendu à l’aéroport international de Tahiti-Faa’a dimanche 14 octobre prochain à 10h. En attendant, une cérémonie officielle a eu lieu à Charleston aux États-Unis, fief de l’avionneur américain. 

Reporté d’une semaine en raison de l’ouragan Florence, le premier Dreamliner de la nouvelle flotte d’Air Tahiti Nui, baptisé Fakarava et immatriculé F-OMUA, se posera le 14 octobre prochain à 10h sur le tarmac de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Marquant les 20 ans de la compagnie, ce nouvel appareil sera accueilli selon la tradition polynésienne. En attendant, une cérémonie officielle a eu lieu, ce 5 octobre à Charleston, en présence notamment du Président polynésien Édouard Fritch et du PDG de la compagnie, Michel Monvoisin. « Pour ce moment fort, je tiens, au nom du Pays et de mon gouvernement, à renouveler notre soutien indéfectible à notre compagnie polynésienne Air Tahiti Nui ! Nous lui souhaitons tout le succès possible et espérons qu’en sa qualité d’ambassadrice de notre culture et de nos îles, elle permettra de faire rayonner la Polynésie française au-delà des horizons », a déclaré Édouard Fritch durant la cérémonie. « Nous sommes heureux et fiers d’accueillir ce premier avion dans notre flotte ! Alors que nous célébrerons bientôt les 20 ans de To Tatou Manureva (« notre compagnie », ndlr), quel plus beau cadeau offrir à nos clients et à la Polynésie ? », a poursuivi Michel Monvoisin.

« Nous sommes extrêmement honorés d’accueillir Air Tahiti Nui dans la grande famille du Boeing 787 », a déclaré de son côté Dinesh Keskar, ajoutant que « le leadership incontesté de cet appareil en termes d’efficience et de confort va amener Air Tahiti Nui à un autre niveau de performance commerciale et d’opération ». Après son arrivée en Polynésie, le premier Dreamliner de la compagnie effectuera des vols découvertes du 17 au 28 octobre. Pour y participer, les Polynésiens ont été appelés à poster des photos de leurs voyages, avec la compagnie à la Tiare, sous l’hashtag #TahitianDreamliner. Une opération qui a visiblement marché. Le premier vol commercial aura lieu le 7 novembre vers Auckland. Côté design, les futurs appareils de la compagnie arboreront la nouvelle livrée floquée de symboles ancestraux tels que l’oiseau, symbolisant l’amitié et la solidarité, ou encore le tiki, symbolisant la protection. La fleur de Tiare Tahiti, endémique et emblématique de la Polynésie, conserve sa place omniprésente sur les nouveaux appareils. Le site spécialisé The Design Air décrit cette nouvelle livrée comme « la plus belle » de l’année.

En attente de la défiscalisation 

Seul ombre au tableau, la compagnie Air Tahiti Nui semble faire les frais de la guerre commerciale qui oppose les États-Unis et l’Union européenne. En effet, si les deux premiers Dreamliner de la compagnie seront loués neufs, les deux suivants, attendus en 2019 et qui seront achetés par la compagnie, sont toujours dans l’attente de l’agrément de défiscalisation de Bercy. Une défiscalisation qui représente 40% du prix total des deux avions, soit 174 millions d’euros. Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, ne « semble pas pressé de reprendre la patate chaude au vol », indique le Canard Enchainé. « Les relations avec les américains ne sont pas au beau fixe, ils font tout pour bloquer les ventes du Rafale, alors, il est possible que Bercy ne se précipite pas pour valider l’achat d’avions américains par Air Tahiti Nui », explique de façon anonyme un expert. D’autant que l’actuelle flotte d’Air Tahiti Nui se compose exclusivement d’Airbus A340 et l’annonce du renouvellement de sa flotte en 2015 avec Boeing avait fait couler beaucoup d’encre.

1998-2018, les 20 ans de la compagnie au Tiare

20 novembre 1998 : Premier vol commercial d’Air Tahiti Nui entre Tahiti et Los Angeles. Deux jours plus tard, elle effectue un premier vol entre Papeete et Tokyo. La compagnie arrive par la suite à Osaka, à Auckland, à Paris, à Sydney et à New York. La crise de 2008 pousse la compagnie à cesser ses rotations vers Osaka, Sydney et New York.

5 : C’est le nombre d’appareils que compte actuellement la compagnie. Exclusivement des A340-300 de 294 places. Ils se nomment Bora Bora, Mangareva, Moorea Rangiroa et Nuku Hiva.

©Air Tahiti Nui

©Air Tahiti Nui

762 : C’est le nombre de salariés d’Air Tahiti Nui, faisant de la compagnie un des principaux employeurs de la Polynésie.

4 : C’est le nombre de 787-9 Dreamliner qui viendront remplacer l’actuelle flotte d’Air Tahiti Nui. Le premier est baptisé Fakarava, du nom d’un atoll de l’archipel des Tuamotu faisant partie des sept atolls classés Réserve de biosphère par l’UNESCO. Il effectuera son premier vol commercial le 7 novembre en direction d’Auckland en Nouvelle-Zélande.

484 722 : C’est le nombre de passagers transportés en 2017, soit 1% de plus par rapport à 2016. Toujours en 2017, la compagnie fait un bénéfice net de 2 milliards de Fcfp, soit environ 16 760 244 €. Lors de sa première année d’exploitation, elle avait transporté plus de 30 000 passagers.

Crédits : Cassidy’s Vacay / Aviation Geek Tahiti

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés