Desserte aérienne: Bilan positif et davantage de destinations pour Air Tahiti Nui

No Comment

©Air Tahiti Nui

La compagnie aérienne polynésienne Air Tahiti Nui s’apprête à s’ouvrir à davantage de destinations aux Etats-Unis, grâce notamment à un codeshare avec American Airlines, rapporte Tahiti-infos.

En plus de proposer plusieurs villes américaines comme New York, San Francisco, Las Vegas, Chicago, Boston, Dallas et Miami, via son codeshare (partage de code) conclut avec la compagnie américaine, Air Tahiti Nui vient d’annoncer le renforcement de ce codeshare avec à la clé de nouvelles destinations: Charlotte, Portland, Philadelphie, Seattle et Toronto.

490 000 passagers en 2016

Côté bilan, la compagnie polynésienne affiche une année 2016 satisfaisante. « Même si les comptes ne sont pas encore totalement bouclés, nous sommes très heureux d’annoncer qu’Air Tahiti Nui est bénéficiaire sur l’année 2016, avec une marge brute d’exploitation de 10% », a déclaré Mathieu Bechonnet, directeur général d’Air Tahiti Nui, lors d’une conférence de presse devant des médias hexagonaux. « Sur l’année, la compagnie a transporté 490 000 passagers, soit une croissance de 3 à 4%, avec un chiffre d’affaires qui est en augmentation de 1%. Cet écart s’explique par le fait que nous avons réinvesti les économies que nous avons pu faire sur le carburant dans les baisses tarifaires, ce qui a eu un effet sur notre trafic ». La compagnie au Tiare a publié son rapport d’activité annuel 2015 faisant état d’un résultat bénéficiaire historique de 4,82 milliards Fcfp (environ 40,4 millions d’euros), en augmentation de +139 % sur un an, précise Tahiti-infos.

©DR

©DR

L’année 2016 est la cinquième année consécutive de résultats excédentaires pour la compagnie qui était au bord de la cessation de paiement en 2011. Air Tahiti Nui attend également l’arrivée en 2018 de son premier Dreamliner, premier d’une longue série qui doit remplacer ses actuels Airbus.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment