Desserte aérienne : Avec « Simply », Air Caraïbes veut s’imposer dans le trafic régional caribéen

No Comment

 Air Caraïbes a présenté sa nouvelle formule commerciale du nom de « Simply » pour le marché régional lors d’une conférence de presse. Sur son site internet, la compagnie propose des billets pour des destinations au sein de la Caraïbe à des prix très attractifs.

La politique du low-cost continue de faire des émules dans le secteur aérien.Lors d’une conférence de presse ce vendredi à Saint-Martin, Marc Rochet le directeur général Air Caraïbes a présenté la nouvelle formule de la compagnie. « Simply », sa nouvelle politique commerciale avec des tarifs attractifs pour desservir le bassin régional. Une nouveauté qui ravira les voyageurs de cette région. À titre d’exemples, les voyageurs pourront désormais débourser 59€ pour un aller Pointe-à-Pitre/Fort-de-France, un billet vers Saint-Martin ou Sainte-Lucie respectivement à 69€ et à 74€ ou encore 139€ pour un aller simple vers St Domingue. Après la Norwegian Airline et la desserte entre les les Etats-unis et les Antilles, c’est au tour de la compagnie d’Air Caraïbes de lancer une politique « agressive » vers les destinations inter-îles. Une nouvelle stratégie commerciale qui répond au nom de « Simply ».  Cette nouvelle politique repose sur la volonté de dynamiser les trafics entre les îles de la région en pleine période de crise. La compagnie entend également profiter de l’embellie de ce marché inter-caribéen qui a vu sa fréquentation touristique augmenter. Ce sont environ 330 000 passagers qui ont relié les différentes iles de cette espace régional.

Mais quelques heures après cette annonce, la réaction de compagnie concurrente ne s’est pas fait attendre. À l’instar du transporteur Air Antilles Express a riposté cette « politique agressive » en proposant une formule identique. « Air Antilles The Best » est le nom de la nouvelle offre lancée par la compagnie. Côté tarif, les coûts sont les mêmes sur les destinations Pointe-à-Pitre/Fort-de-France par exemple.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment