Chômage en Outre-mer : l’écart reste marqué avec l’hexagone

No Comment

Selon un rapport de l’Insee, les départements d’Outre mer ont, au minimum, un taux de chômage deux fois supérieur à celui de l’hexagone. Mayotte est le territoire le plus touché.

Selon un rapport de l’Insee, les départements d’Outre mer ont, au minimum, un taux de chômage deux fois supérieur à celui de la métropole. Mayotte est le territoire le plus touché. Alors que le taux de chômage s’établit à 9 % en 2018 dans l’Hexagone, il atteint 18 % en Martinique (20 % lors de la dernière étude en 2014), territoire où il est « le plus contenu outre-mer », note une étude de l’Insee publiée lundi 24 juin. « Le halo du chômage », ces personnes qui souhaitent travailler mais ne cherchent pas activement ou ne sont pas disponibles, équivaut quant à lui à près de 90 % du volume des chômeurs contre moins de 60 % en métropole.

Le taux de chômage en Guadeloupe s’établit à 23 % (24 % en 2014), et le chômage des moins de 30 ans reste très élevé, avec 47 % de la population active. Le halo autour du chômage est comparativement moins important qu’en Martinique, représentant 70 % du nombre de chômeurs en 2018.

En Guyane, le taux de chômage s’est abaissé de 22 % en 2014 à 19 % en 2018. Et celui des moins de 30 ans reste le plus faible des DOM (32 %), mais encore deux fois supérieur à celui de la France métropolitaine. Les effectifs du halo autour du chômage représentent près du double du nombre de chômeurs.

À La Réunion, marquée fin 2018 par un mouvement des gilets jaunes contre les inégalités sociales, le taux de chômage s’établit à 24 % (26 % en 2014), mais celui des moins de 30 ans se maintient à 42 %. Et le halo du chômage équivaut à 80 % de l’effectif des chômeurs.

Mayotte, plus fort taux de chômage en France

Avec un taux de chômage à 35 % (20 % en 2014), Mayotte se distingue nettement des autres territoires avec une situation qui s’est fortement dégradée en quatre ans « du fait notamment de la forte croissance démographique », souligne l’Insee.

Dans « un contexte de structuration progressive du marché du travail » après la départementalisation de 2011, « le nombre d’inactifs dans le halo autour du chômage diminue, au bénéfice de la population active », contribuant aussi à « la forte augmentation du chômage entre 2014 et 2018 », ajoute l’Insee.

Et le mouvement social de mars et avril 2018 contre l’insécurité et pour le rattrapage social a aussi entraîné à la hausse le taux de chômage au premier semestre 2018, précise l’Insee.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data