Après Saint-Martin, l’entreprise réunionnaise Corail Hélicoptères s’installe sur l’île de Saba

No Comment

© Corail Hélicoptère SXM

La compagnie aérienne réunionnaise est devenue la première société à proposer des vols commerciaux sur l’île de Saba.

Corail Hélicoptères poursuit son expansion dans la Caraïbe. L’entreprise réunionnaise dirigée par Alfred Chane Pane, implantée à l’aéroport de Grand Case à Saint Martin, effectue de nombreux vols entre Saint-Martin et Saint-Barth, vers Saint-Kitts, Nevis, Anguilla et Antigua. Suite à la récente autorisation du gouvernement néérlandais d’exploiter des vols d’hélicoptères depuis l’île de Saba, la société réunionnaise a ajouté cette nouvelle destination à son catalogue depuis le 21 janvier dernier. Elle offre désormais des survols touristiques d’une quinzaine de minutes sur l’île néerlandaise. Une histoire qui a commencé avec un propriétaire de yacht voulant une photo prise de son yacht avec Saba dans l’arrière-plan. 

 Le directeur de l’aéroport, Maegan Hassell, le chef de l’aéroport par intérim, Marcel Peterson, et le secrétaire de l’île, Tim Muller, étaient présents pour accueillir le premier vol d’hélicoptère commercial. Ces vols représentent une impulsion importante pour le tourisme et les voyages depuis Saba. «Saba est déjà connue pour son spot magnifique de plongée et la vie marine, les superbes randonnées nature. Désormais notre île peut également être vue d’en haut», a déclaré le commissaire en charge de l’infrastructure et du Tourisme Bruce Zagers, qui attend beaucoup de ce nouveau développement.

 Corail Hélicoptères est l’une des deux compagnies de référence à la Réunion. Ses appareils sont essentiellement dédiés aux vols touristiques dans les Cirques et au-dessus du volcan ou des lagons. La compagnie est également sollicitée pour des travaux aériens ou des transports de marchandises, notamment dans les Cirques difficiles, voire impossibles d’accès routier, comme le cirque de Mafate, au centre de l’île.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment