Air Tahiti Nui au Bourget : « Beaucoup de fierté » pour la compagnie polynésienne

No Comment

©Outremers360

C’est un oiseau rare qui a retenu l’attention des quelques milliers de visiteurs du Salon international de l’Aéronautique et de l’espace, ce lundi 17 juin au Bourget. Pour la première fois, un appareil d’Air Tahiti Nui paradait fièrement lors des traditionnelles démonstrations en vol de ce grand rendez-vous de l’aéronautique. 

« C’est beaucoup de fierté », souffle Michel Monvoisin, PDG de la compagnie à la fleur de Tiare. « On est un des plus petits clients de Boeing et avoir notre avion exposé au Bourget, c’est une grande fierté, mais c’est surtout une grande visibilité (…), une très belle vitrine pour la Polynésie ». Si ce n’est pas la première fois que la compagnie participe à un Salon du Bourget, c’est toutefois une première pour une démonstration en vol. En effet, le constructeur américain a choisi Air Tahiti Nui pour représenter sa marque 787 Dreamliner en vol. « Quand ils ont demandé à avoir l’avion, j’étais à la fois surpris et très heureux », confie Michel Monvoisin qui ne peut qu’émettre des suppositions à ce choix.

« On a gagné la plus belle livrée de l’année (selon le site spécialisé The Design Air, ndlr). La couleur détonne et c’est peut-être un peu lié à ça. Et puis c’est vrai que les Américains aiment bien la Polynésie, c’est le premier marché touristique ». En 2015, alors que la compagnie polynésienne cherche de nouveaux appareils pour renouveler sa flotte vieillissante d’A340, les dirigeants se tournent vers Boeing et plus précisément vers les 787-9 Dreamliner. « Nous avons opté pour Boeing car le Dreamliner correspondait le mieux aux besoins de la compagnie. En février 2015, il fallait qu’ATN réagisse rapidement car les autres compagnies internationales qui desservent la Polynésie, Air France, Air New Zealand… étaient dotées d’appareils de dernier cri », explique de son côté le président de la Polynésie.

Et c’est à l’occasion des 20 ans d’Air Tahiti Nui, en octobre 2018, qu’elle reçoit le premier de ses quatre « Tahitian Dreamliner ». Une arrivée qui tombe à pic puisque 2018 marque également l’arrivé de la concurrence dans le ciel polynésien, avec French Bee et United Airlines, et surtout, une augmentation des prix du pétrole. La compagnie compte bien atténuer les effets de cette augmentation grâce à des appareils moins gourmands. Et en plus de nouveaux appareils, deux loués et deux en achat propre avec l’obtention d’une aide à la défiscalisation, la compagnie s’offre naturellement une nouvelle livrée qui rend hommage à l’art du tatouage polynésien.

Ce lundi, c’est plus précisément le 3ème Boeing 787-9 Dreamliner de la compagnie qui a été présenté par le constructeur. Baptisé Bora Bora et immatriculé F-OVAA, il débutera ses premières rotations dans quelques semaines. Le quatrième Dreamliner est attendu en septembre et à ce moment-là, Air Tahiti Nui aura définitivement tourné la page des A340. À noter qu’Air Tahiti Nui était une des rares compagnies, la seule Outre-mer, à être présente sur le Salon. La compagnie calédonienne AirCalin fut un temps pressentie pour représenter l’A330 Neo d’Airbus mais le constructeur européen a dû renoncer et choisir Air Asia, en raison de retard dans l’assemblage des nouveaux appareils d’AirCalin.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data