Agriculture en Guadeloupe: Guadeloupe Forever, l’entreprise guadeloupéenne 100% pays 100% naturel [Reportage]

No Comment

Amoureux de sa Guadeloupe et plus particulièrement de sa ville natale, le Moule, Steve Salim, installé depuis près de 20 ans à Aix-en-Provence, fait le choix de rentrer en Guadeloupe pour offrir un meilleur cadre de vie à sa famile. Dans cet objectif, il lance Guadeloupe Forever, une entreprise de livraison de paniers de fruits et légumes bios cultivés localement. Outremers 360 est parti à la rencontre de cet entrepreneur passionné de la terre.

En plein coeur de la ville du Moule, il est 10 heures, Jessy s’active ce lundi 6 janvier. Face à lui, des soixantaines de boîtes en carton sont alignés, attendant d’être remplis des fruits et légumes locaux et provenant des champs situés à quelques kilomètres de-là. Avec concentration et délicatesse, Jessy remplit tour à tour ces paniers d’ignames, de tomates, de courgettes, de concombres, de betteraves, d’oranges, de bananes, des poyòs. Des paniers qui vont être agrémentés de nouveaux produits fraichement récoltés et rapportés par Steve Salim. Cet entrepreneur décharge de son fourgon des cageots de melons et d’ananas dont le parfum titille l’odorat et fait saliver les papilles, mais également de gros giraumons (une variété de potirons, ndlr). Une dernière livraison de laitues et d’herbes aromatiques cueillis il y a quelques heures compléteront ces paniers.

DSC_0191

Ces paniers sont la fierté de Steve Salim, entrepreneur moulien à la tête de Guadeloupe Forever depuis cinq ans. Après dix ans de carrière en France hexagonale, Steve Salim retourne s’installer dans son pays natal. Sensibilisé par une alimentation saine à l’aide d’une agriculture respectueuse de l’environnement et riche de saveurs et de goût, Steve Salim lance un concept simple: proposer des paniers de fruits et de légumes locaux, produits en Guadeloupe et sans pesticides. « J’ai commencé cette activité avec des livraisons de quatre paniers. D’ailleurs, mon premier client est le Dr Aucagos qui nous est resté fidèle. Cinq ans plus tard, nous pouvons composer jusqu’à 130 paniers le mercredi, qui est notre plus grosse journée. Nous livrons désormais jusqu’à Bouillante» nous indique Steve Salim. Sa société emploie aujourd’hui cinq salariés.

DSC_0211

100% local et zéro pesticides

Un pari réussi pour cet entrepreneur qui met un point d’honneur à fournir des produits locaux à ses clients.« Tout autant que d’offrir des fruits et légumes pleins de goût, je peux garantir à mes clients la tracabilité de mes produits, c’est-à-dire que je sais où et comment ils sont produits » affirme Steve, qui baigne depuis sa tendre enfance dans cet univers avec un grand-père agriculteur. Aujourd’hui, l’entrepreneur travaille en partenariat avec 7 agriculteurs autour d’une dizaine d’hectares, disséminés sur le nord de Grande-Terre essentiellement, exempts de chlordécone. Pour garantir cela, l’entrepreneur a lancé son propre label «Natirel Péyi -Naturel Pays » et qui tient en une phrase : Tout ce qui pousse naturellement et sans intervention chimique de l’homme !

Dans un contexte où la Guadeloupe contaminée par le chordécone réfléchit à un nouvel modèle de production agricole, produire des fruits et des légumes sains est un objectif tout-à-fait atteignable selon Steve Salim. Après moults conseils auprès d’agriculteurs, il choisit de développer un concept de jardin créole, un écosystème où la nature fait son oeuvre. « On plante sous le modèle de l’agriculture traditionnelle, un jardin créole en version plus grande,ce sont des associations de plantes, de légumes, de fruits qui vont se protéger l’un et l’autre en abritant des especes d’insectes différentes qui vont se faire la guerre entre elles et réguler le jardin. La puce qui adore les tomates, va être manger par la cocinelle. Cette dernière joue un rôle très important comme le ver de terre, le mille-patte. Chaque insecte a son rôle dans le jardin».

DSC_0201

S’il se définit comme un chef d’entreprise travaillant dans l’agriculture, Steve Salim indique comprendre les agriculteurs qui ont peur de franchir le cap de l’agro-écologie. « Je suis venu à travailler dans l’agriculture très tard. Je suis tout simplemnt un chef d’entreprise, qui n’a d’ailleurs pas inventé ce metier de livraison de paniers, mais nous l’avons professionnalisé en le rendant régulier. Etre agriculteur, c’est compliqué pour beaucoup de confrères qui ont connu que l’agriculture conventionnelle. Je suis venu plus tard dans ce secteur donc j’ai voulu apprendre ce qu’il y avait de sain. Il est pas simple pour un agriculteur d’aujourd’hui de quitter l’agriculture conventionnelle pour aller vers le naturel car il a un risque. Ce risque de se dire: « Mon dieu, est-ce- que je vais pouvoir nourrir ma famille, récolter, tirer quelque chose de la terre. Je ne cherche pas à les légitimer, je ne les jette pas systématiquement la pierre car ce sont souvent des personnes à qui on a imposé des règles. Il n’y aucun agriculteur qui cherche à empoisonner sa terre directement» .

Produire sain, manger sain

Il est midi, l’heure de livrer les premiers paniers de la semaine aux clients. Ce lundi, les commandes se situent principalement dans la commune du Moule. Mais il est fréquent que les paniers de Steve sillonnent la Guadeloupe : ils sont livrés à Pointe-à-Pitre, aux Abymes, Morne-à-l’eau, Baie-Mahault, dans la zone économique de Jarry, à Saint-François, au Lamentin, à Bouillante, Pointe-Noire, Deshaies, et aussi aux Saintes, une dépendance de la Guadeloupe à 45 minutes de traversee depuis Pointe-à-Pitre.

DSC_0226

Aujourd’hui, Guadeloupe Forever ne se contente pas de faire de la livraison de paniers de fruits et de légumes. Depuis le mois d’octobre, Steve a lancé le Comptoir du local, où chaque week-end le public peut venir manger un brunch vegan, élaboré par un chef qui travaille uniquement les fruits et légumes produits par Guadeloupe Forever. Un concept qui a rencontré un grand succès là-encore, avec le record d’une soixantaine de couverts servis.

La tournée de la livraison du jour est terminée, Steve Salim doit s’atteler à la préparation des prochaines commandes pour mercredi. Sur le chemin du retour, un appel entrant. « Bonjour, je suis votre travail depuis quelques temps, je me suis décidée à adhérer à Guadeloupe Forever, comment cela se passe pour la composition et la livraison des paniers». Une nouvelle cliente pour Steve Salim!

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data