A Paris, les autorités fidjiennes rencontrent SUEZ outre-mer

No Comment

©Outremers360

Actuellement à Paris dans le cadre du One Planet Summit, une importante délégation gouvernementale fidjienne a été reçue, ce lundi 11 décembre, au siège du groupe SUEZ dans le quartier de la Défense. « Il était important que les autorités fidjiennes sachent qui nous sommes, ce que nous faisons et les services que nous offrons au niveau du groupe », a expliqué, Willie Kwansing, représentant de SUEZ aux Fidji.

« Nous avons depuis quatre ans écrit une belle histoire avec les Fidji, à partir de la France et de la Nouvelle-Calédonie », confie Didier Vallon, Directeur Eau outre-mer et Président de la Calédonienne des Eaux. « Nous avons saisi l’opportunité de la présence d’une délégation fidjienne à Paris, pour le One Planet Summit, pour l’inviter, à la demande de l’ambassadeur de France à Suva, et organiser cette rencontre » qui a eu lieu au siège du groupe à Paris.

Aux îles Fidji, état insulaire du Pacifique, SUEZ est essentiellement présent à travers sa filiale la Calédonienne des Eaux, et auprès de la Water Authority of Fiji. « A ce stade, nos collaborations avec la Water Authority of Fiji sont situées dans différents secteurs d’activités. Le premier, c’est la construction d’usines d’eau potable, nous avons également réalisé des missions d’assistance technique pour la remise en état d’installations hors d’usage, et des missions d’expertises. Récemment, nous avons remporté un contrat pour des pompes alimentées par énergie solaire. Nous avons également un partenariat avec une entreprise nommé Mascara Nouvelles Technologies qui a développé l’Osmosun, susceptible d’intéresser les autorités fidjiennes, compte tenu du fait que le coût de l’énergie est très élevé dans tout le Pacifique », détaille Didier Vallon.

L’Osmosun, première solution au monde de dessalement d’eau de mer par osmose inverse avec l’énergie solaire, est déjà présent à Masdar aux Emirats Arabes Unis et sur l’île de Bora Bora en Polynésie française. « Ça a permis d’expérimenter en temps réel les fonctionnements de ce dispositif et de prendre en compte des conditions d’ensoleillement qui ne sont pas tout à fait les mêmes à Bora Bora », explique Didier Vallon. L’Osmosun de Bora Bora avait notamment été présenté lors de la première édition de la Conférence environnementale du Pacifique sud, organisée par la direction Eau outre-mer de SUEZ. Et si SUEZ aux îles Fidji communique beaucoup avec la Calédonienne des Eaux, en raison notamment de la proximité géographique des deux archipels, la Water Authority of Fiji a proposé à la Calédonienne des Eaux et à la Polynésienne des Eaux d’adhérer à la PWWA (Pacific Water & Wastewater Association). En août 2018, la 11ème conférence de la PWWA aura par ailleurs lieu à Nouméa.

En attendant, les autorités fidjiennes participent en ce moment même au One Planet Summit. Le groupe SUEZ a également confirmé sa participation à l’événement. « C’est notre raison d’être, que ce soit dans le domaine de l’eau, de l’environnement, du traitement des déchets, leur transformation en énergie, nous sommes évidemment toujours parties prenantes de ce genre d’événement », confirme Didier Vallon.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés