Tour de Martinique des Yoles Rondes : Une 35ème édition qui s’annonce passionnante

No Comment

La 35ème édition du Tour de Martinique des Yoles Rondes débute ce samedi 27 juillet pour se terminer le dimanche 4 août. 9 jours de compétition où les 21 yoles participantes tenteront de succéder à UFR/Chanflor, la yole robertine, vainqueur en 2018. Retour sur une compétition qui a dépassé le cadre strictement sportif pour devenir un évènement culturel majeur et un marqueur identitaire fort de l’île.

La Martinique, son histoire, son peuple, ses senteurs, ses plages et son tour des yoles. Chaque année, à peu près à la même période, une certaine frénésie s’empare des Martiniquais à l’approche de l’évènement le plus important de l’île. Un évènement unique au monde.

Le Tour de Martinique des Yoles Rondes est devenu, au fil des années, la manifestation la plus populaire de l’île, à l’instar du Tour cycliste dans l’Hexagone. 159 000 spectateurs ont été recensés sur les différents sites de départ et d’arrivée pendant les 8 ou 9 jours que dure l’épreuve. Et on estime son impact économique direct à 10,186 millions d’euros.

Un marqueur identitaire fort

C’est dire que cette compétition dépasse désormais le strict cadre sportif et folklorique pour devenir un évènement culturel voire économique de premier plan qui allie tradition et modernité. Un marqueur identitaire fort car cette manifestation rythme chaque année pendant une semaine la vie des Martiniquais. Au-delà de la course et de ses héraults, il existe une véritable communion de la population martiniquaise. La ferveur suscitée par l’épreuve réunit sansdistinction tous les milieux sociaux et toutes les générations. « Le ciment de tout un peuple »,comme l’assurait Aimé Césaire.

Le Tour de Martinique des Yoles Rondes est devenu en outre un produit touristique au même titre que le carnaval. Cet engouement du public n’a pas échappé aux entreprises locales qui n’hésitent plus à pratiquer le « naming » (appellation de la yole par le nom du ou des sponsors). Une popularité qui n’empêche cependant pas à la fédération des yoles rondes de Martinique (FYRM), organisatrice du tour, d’éprouver des difficultés à boucler son budget, en dépit de l’aide importante des autorités publiques à commencer par la CTM (collectivité territoriale de Martinique).

Une nouvelle page

D’ailleurs, l’une des premières tâches du nouveau comité directeur de la FYRM, présidée par Alain Richard sera de pérenniser ce budget. En effet, une nouvelle page se tourne dans l’encadrement de la yole ronde de Martinique puisque l’édition 2019 du tour se fera sans la présence de l’omnipotent président Alain Dédé qui aura dirigé pendant plus de trente ans la société des yoles rondes devenue la fédération des yoles rondes.

Pour revenir à l’épreuve, après des années de domination des yoles franciscaines et notamment des 9 victoires du légendaire Georges Henri-Lagier, c’est désormais la yole robertine UFR/Chanflor, barrée par le charismatique Félix Mérine qui est en position de force avec ses 10 victoires sur le tour, dont la dernière en 2018. C’est logiquement la yole favorite pour cette édition 2019.

Une édition dédiée aux anciens

Une édition 2019 placée sous le signe d’hommages rendus aux « mapipis » de la yole. Au cours de cette année en effet, le monde des yoles a déploré la disparition de deux grands patrons de yoles, à savoir Désiré Lamon, le tout 1er vainqueur du tour et Charles Exilie, alias « l’as de la godille », 3 fois vainqueur du tour et formateur hors pair de grands patrons tels Georges-Henri Lagier. Des hommages qui se manifesteront par la dénomination de bouées tout au long du parcours.

En attendant que débutent les joutes de cette 35ème édition, la yole robertine, UFR/Chanflor a fait le plein de confiance en remportant récemment la coupe de Martinique des Yoles Rondes. Cependant, les jeux restent néanmoins ouverts puisque la yole marinoise Brasserie Lorraine/Sara Energies Nouvelles patronnée par Diany Rémy s’est adjugée le championnat de Martinique. Ce qui démontre une certaine forme de régularité. Le titre de champion de Martinique étant la résultante de victoires ou de places d’honneur acquises tout au long de l’année. Sans compter que les autres yoles habituées des podiums auront à coeur de montrer à leurs supporters qu’elles peuvent prétendre à la victoire finale.

Bref, cette 35ème édition promet d’être passionnante car disputée jusqu’au bout pour le plus grand bonheur des nombreux aficionados.

Pour rappel, les étapes de cette 35ème édition :
Samedi 27 juillet : Prologue dans la baie du François
Dimanche 28 juillet : 1ère étape : Le François – Trinité
Lundi 29 juillet : 2ème étape : Trinité – Saint-Pierre
Mardi 30 juillet : 3ème étape : Saint-Pierre – Fort-de-France
Mercredi 31 juillet : 4ème étape : Fort-de-France – Anses-d’Arlets
Jeudi 01 août : 5ème étape : Anses-d’Arlets – Diamant
Vendredi 02 août : 6ème étape : Diamant – Sainte-Anne
Samedi 03 août : 7ème étape : Sainte-Anne – Vauclin
Dimanche 04 août : 8ème étape : Vauclin – Le Robert
E.B

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data