Pour l’inscription de la danse tahitienne au patrimoine immatériel de l’UNESCO, les autorités polynésiennes appellent à la mobilisation

1 Comment

©Mike Leyral / TNTV

« Dans le cadre de la volonté du ministère de la Culture de la Polynésie française d’inscrire le ‘Ori Tahiti (danse tahitienne) au sein du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, nous avons besoin de vous ! », lance la députée de Polynésie Nicole Sanquer sur sa page Facebook. 

L’instruction d’un tel dossier impose de remplir un questionnaire complet sur la pratique, de réaliser un film documentaire de dix minutes ou encore de sélectionner dix images évoquant la pratique, explique-t-elle. Il recommande aussi de déposer une centaine de courriers de soutien à la démarche entreprise. C’est pourquoi, nous nous tournons vers vous aujourd’hui. Vous trouverez ci-dessous un courrier du ministre de la Culture en Polynésie, Heremoana Maamaatuaiahutapu, qui explique clairement le sens de sa démarche. Si cela vous intéresse de participer à ce projet, merci de bien vouloir scanner votre courrier de soutien et de l’adresser à Monsieur Gaétan Deso, chargé de mission au ministère de la Culture avant le 15 octobre 2018 : gaetan.deso@culture.min.gov. pf.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. Huck Ruta

    Je suis pour l’inscription de la danse tahitienne au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés