Polynésie: La petite île de Rimatara se prépare à accueillir les Vèmes jeux inter-îles des Australes

No Comment

©J. Girardot

Du 4 au 13 août 2017, la petite île de Rimatara en Polynésie française accueillera les Vèmes jeux inter-îles de l’archipel des Australes.

Les Australes constituent un des cinq archipels de la Polynésie française. Composé de cinq îles (Tubuai, Rurutu, Rapa, Raivavae et Rimatara), cet archipel, le plus au Sud de la Polynésie française, se situe à près de 600 km de Tahiti.

©Emelyne L

Une participante à la course au porté de fruits ©Emelyne L

Les Australes conservent des traditions bien ancrées avec des chants polyphoniques très particuliers, et des sports originaux comme le lever de pierres qui voit des colosses soulever des pierres enduites d’huile de coco de plus de plus de 100 kg ou comme des courses originales où, pieds nus, de solides cultivateurs ou de robustes jeunes femmes parcourent près d’un kilomètre avec une charge de 15 à 50 kg de bananes et de taros sur les épaules sous les vivas d’une foule survoltée ou enfin comme le Va’a, sorte d’aviron très populaire en Polynésie française…

George Hatitio, maire de Rimatara, qui acceuillera les Vème jeux inter-îles des Australes ©Emelyne L

George Hatitio, maire de Rimatara, qui acceuillera les Vème jeux inter-îles des Australes ©Emelyne L

On comprend donc que la tradition sportive de l’île de Rimatara l’ait conduite à organiser les jeux inter-îles cette année. Plus de 700 jeunes participants des 5 îles des Australes se retrouveront à Rimatara qui ne compte que 900 habitants. C’est dire le défi logistique que doivent relever la population et son maire pour accueillir des sportifs qui pour certains mettront 4 jours pour rejoindre Rimatara en bateau, notamment les habitants de Rapa. Les participants se mesureront dans 7 disciplines (football, futsal, volleyball, tennis de table, athlétisme, pétanque et bien sûr va’a).

De notre envoyée spéciale à Rimatara
Emelyne L.

Répétition de "Himene Tarava" ou chants polyphonique, sur l'île de Rimtara ©J. Girardot

Répétition de « Himene Tarava » ou chants polyphonique, sur l’île de Rimtara ©J. Girardot

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment