Nouvel An « Ma’ohi » : Quand les Pléiades annoncent le retour de l’abondance

No Comment

La saison de l’abondance a débuté en Polynésie. Appelée en tahitien « Te Tau Matari’i I Ni’a », elle correspond à la levée des Pléiades dans le ciel. Dans la culture ancestrale polynésienne, ce changement équivaut au Nouvel An « Ma’ohi ».

Ce 20 novembre dans l’Océan Pacifique-sud, un ensemble d’étoiles, les Pléiades, se lèveront par l’Est et seront particulièrement visibles le même soir. A ce moment, « Te Tau Matari’i I Ni’a », la période d’abondance débutera en Polynésie, en même temps que la saison chaude et humide. Dès lors, la terre et la mer produiront en abondance pour offrir de nombreuses ressources aux polynésiens : d’avantage de fruits, de légumes, de tubercules et surtout, plus de poissons, « bases de l’alimentation polynésienne », relaye Tahiti-infos. Selon le site Tahiti Heritage, « les polynésiens étaient très préoccupés par l’apparition des constellations des Pléiades (…), le passage était un moment clé de la vie ancienne (…), marqué par d’importants rites et rituels ». Pour fêter l’évènement et renouer avec l’identité culturelle polynésienne, de nombreuses festivités sont organisées pour accueillir ce nouveau cycle qui prendra fin en mai, avec l’arrivée de la saison fraîche et sèche et la disparition des Pléiades (Matari’i I raro).

Au soir du 20 novembre, les Pleïades se lèveront par l'Est ©M Brotherson Photography

Au soir du 20 novembre, les Pléiades se lèveront par l’Est ©M Brotherson Photography

La Mairie de la ville de Faaa a souhaité cette année marquer l’évènement par des festivités plus conséquentes que les années précédentes. Dès 18h30 ce vendredi au « Motu Ovini », une cérémonie d’ouverture sera célébrée. Le lendemain, ce seront les sports traditionnels qui seront mis à l’honneur. S’en suivra une semaine, du 23 au 27 novembre, d’expositions, d’ateliers, de démonstrations et de concours à la Mairie de Faaa. Celle-ci invite également les polynésiens à trois conférences, les 23, 25 et 27 novembre à 17h30. De son côté, l’association « Haururu » fêtera le Nouvel An polynésien du côté de la commune de Papenoo, à l’embouchure de la « Vaitoru », également spot de surf renommé. Les festivités débuteront ici à 17h, avec des chants et des danses animées par différentes associations. « Haururu » a décidé de rendre hommage cette année à Henri Hiro, personnalité culture bien connue en Polynésie, pour « l’énorme attribution qu’il a apporté à la renaissance de l’identité polynésienne ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment