Nikon Film Festival: Deux antillais dans le top 20 des films soutenus

No Comment

Avec leur premier court-métrage « Je suis libre », Ludovic Claire, photographe originaire de la Guadeloupe et Cédric Chemir acteur originaire de la Martinique figurent parmi les 20 films les soutenus du Nikon Film Festival.

À l’occasion de ses 100 ans, Nikon propose pour la 8ème édition du Nikon Film Festival, d’illustrer la thématique du cadeau en moins de 2 minutes et 20 secondes. Ludovic Claire et Cédric Chemir avec leur production cinématographique « Je suis un libre » ont décidé de relever ce défi. Le premier est photographe, le second acteur, ils partagent la même passion pour le cinéma. « Le 7ème art me fascine mais je n’ose pas m’y mettre jusqu’à la proposition de Cédric CHEMIR de produire avec lui un court métrage pour le Nikon Film Festival. De cette collaboration naîtra « JE SUIS LIBRE ». La réalisation de ce premier projet m’a permis d’éprouver la réalité d’un tournage, ses bons moments et ses difficultés mais surtout la satisfaction de passer de l’idée au résultat final dans un contexte plus complexe que la photographie ». ajoute Ludovic Claire.

« Notre liberté est un cadeau »

Pour leur première participation à ce concours dont le jury est  présidé par Emmanuelle Bercot, les deux antillais ont choisi de rendre hommage « à tous ceux et celles qui se sont battus pour les libertés et qui luttent encore aujourd’hui pour les préserver ». « Notre court-métrage met en scène l’évolution de la liberté en partant de l’esclavage pour arriver à aujourd’hui », indique Cédric Chemir. « Les combats d’hier profitent aux générations d’aujourd’hui. On ne s’en rend pas toujours compte mais notre liberté est un cadeau, un héritage parfois payé au prix fort ».

Chaque année depuis 2010, le Nikon Film Festival récompense les meilleurs courts métrages avec pour récompense: une diffusion dans le réseau MK2, un court-métrage financé et diffusé par Canal + et des dotations financières. 

Ci-dessus le lien pour soutenir le film 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment