Miss Monde : La Réunionnaise Aurore Kichenin représentera la France

1 Comment

©DR

La Réunionnaise Aurore Kichenin, Miss Languedoc-Roussillon 2016 et 1ère Dauphine à Miss France 2017, représentera la France à l’élection de Miss Monde qui aura lieu le 18 novembre prochain à Sanya, en Chine.

Âgée de 22 ans et étudiante en Lettres étrangères, Aurore Kichenin a été choisie par le Comité Miss France pour représenter l’Hexagone au concours de Miss Monde 2017. « Nous souhaitons à Aurore de suivre les traces des deux Françaises les plus titrées à Miss Monde, à savoir Denise Perrier, Miss Monde 1953, et Marine Lorphelin, 1ère dauphine Miss Monde 2013″, a fait savoir Sylvie Tellier, Présidente du Comité Miss France. Aurore Kichenin s’envolera dès le 16 octobre à Singapour où débutera la compétition. La soirée finale du 67ème concours de Miss Monde aura lieu le 18 novembre à Sanya, en Chine.

De son côté, la Réunionnaise s’est dit « très heureuse de représenter la France au concours Miss Monde », promettant de « faire le maximum pour porter haut les couleurs de mon pays et faire rayonner la France au niveau international ». L’annonce a été faite alors qu’Aurore Kichenin s’apprêtait à transmettre sa couronne à la nouvelle Miss Languedoc-Roussillon. Avant Aurore Kichenin, deux autres ultramarines avaient représenté la France au prestigieux concours. En 2016, la Martiniquaise Morgane Edvige s’était hissée à la 14ème place du concours tandis que Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014, était arrivée à la 6ème place.

Après le concours Miss Monde aura lieu celui de Miss Univers, en janvier 2018. Cette fois-ci, c’est Alicia Aylies, Miss Guyane 2016 et Miss France 2017, qui représentera son pays.

©DR

©DR

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. Xano

    Il faut arrêter de catégoriser les noirs en général et les domiens en particulier. C’est, à mon avis, plutôt péjoratif de les désigner en « métis ou métisse », en cafres, indiens ou que sais je ? A l’époque sinistre de l’esclavage, c’était une manière de hiérarchiser les esclaves. Les peaux claires étant supposées être supérieures aux plus foncées. Je suis assez surpris de constater que cette hiérarchisation a toujours cours en 2017 !