Médias : Dans les coulisses de BFM Paris avec le Réunionnais Stéphane Jobert

No Comment

Outremers 360 est parti à la rencontre du Journaliste réunionnais Stéphane Jobert à la découverte de l’envers du décor de la tranche d’info de la chaîne parisienne BFM Paris qu’il co-anime.

Dans les récents locaux d’Altice Campus qui regroupe les chaînes audiovisuelles BFMTV, BFM Paris, i24, RMC ou RMC Sports, petit moment de pause pour Stéphane Jobert dans la salle de maquillage. Après avoir animé durant la matinée au Ministère de la Transition le lancement des travaux pour l’étiquetage environnemental dans le secteur du textile, le Réunionnais enchaîne avec sa première passion. Cette semaine, il est le joker de Tanguy de Lalay. Il co-anime avec Fany Wegscheider la tranche Bonsoir Paris (18h-20 heures/ 22-00h du lundi au jeudi) de BFM Paris.

Capture d’écran 2020-02-17 à 11.38.56

 

Habituellement, le Réunionnais Stéphane Jobert pilote en duo avec sa collègue Marguerite Dumont depuis deux ans, la matinale Paris Week-end sur la chaîne d’information BFM Paris. Ils sont aux commandes de BFM Paris durant trois heures tous les samedis et dimanches en proposant aux Parisiens et Franciliens des journaux d’actualités mais également des magazines culturels, ou des bons plans.

La séance maquillage terminée et un petit passage par les studios du Campus Altice. Stéphane Jobert retourne en salle de rédaction de BFM, deux étages plus haut pour peaufiner l’écriture de ses lancements pour le journal de 18 heures. « La difficulté de l’exercice est que rien n’est fixé, tout peut bouger à la dernière minute, on a une idée comment on hiérarchise, on construit la matinale mais on peut au dernier moment décider de tout changer en fonction de l’actualité. Là, je suis sur la tranche de 18h-minuit qui se découpe de manière différente. Il est 16h30, on prend l’antenne dans une heure et demie. On doit être là à partir de 14h30 où on fait un travail de sélection de sujets et de thèmes qui seront abordés dans la tranche du soir avec les équipes qui sont présents, puis on écrit les textes pour ce soir ».

DSC_0468

S’il reconnaît que la présentation d’un journal sur une chaîne d’info en continu est un exercice tout à fait particulier par rapport à ses débuts télévisuels à RFO Reunion (actuelle Réunion la 1ere), il admet que son passage par la chaîne locale a été formateur. « Je ne faisais pas le même exercice à RFO, j’étais plutôt axé sur du divertissement, des émissions de variété. Mais néanmoins c’est un exercice qui m’a formé à pourvoir faire ce que je fais aujourd’hui. La gestion du direct a été capitale. C’est tout ce parcours que j’ai fait qui me permet de travailler au sein d’une rédaction aujourd’hui».

Aujourd’hui Stéphane Jobert travaille au sein d’une rédaction qui compte une quarantaine de journalistes, parmi laquelle se trouve 5 autres Réunionnais. « C’est la rédaction où il y a le plus de Réunionnais au mètre carré. La Team 974 est en force ici, on a même un drapeau de la Réunion posé dans la salle de rédaction. Ca arrive souvent qu’on parle créole réunionnais entre nous» indique Stéphane Jobert qui nous confie ne pas rater une occasion pour évoquer La Réunion.

Il est 17h30, il reste une trentaine de minutes avant la prise de l’antenne. Le temps pour Stéphane Jobert d’envoyer ses lancements à l’impression, d’enfiler une veste et sa cravate avant de descendre au studio de BFM Paris. 18 heures, une nouvelle édition de Bonsoir Paris est lancée en direct. Mission accomplie pour Stéphane Jobert.

Capture d’écran 2020-02-17 à 11.35.15

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data