La Tahitienne Vaimalama Chaves est Miss France 2019

No Comment

©François Lo Presti / AFP

Après une longue soirée de défilés placés sous le thème « Les Miss font leur show », c’est finalement Miss Tahiti 2018 Vaimalama Chaves qui a ravi la couronne de Miss France 2019. Elle succède ainsi à Maeva Coucke. 

20 ans après Mareva Galanter, la couronne revient (enfin) à une représentante de la Polynésie française. A tout juste 24 ans, Vaimalama Chaves a rompu la malédiction des Miss Tahiti, se classant depuis 2013 parmi les cinq finalistes, sans jamais remporter la couronne. Cette fois-ci, l’irremplaçable accent polynésien et son engagement personnel sur l’éducation auront certainement fait la différence. Titulaire d’un Master en management, Vaimalama Chaves avait notamment confié avoir été en surpoids dans le passé.

« Mon physique d’adolescente n’était pas celui d’une miss et les jugements étaient constants. Aujourd’hui, je pense à tous ces adolescents qui souffrent et j’ai envie de leur dire qu’il y a toujours un après, et qu’il y a toujours un meilleur. Je suis celle que je suis, plus forte avec une estime de moi-même restaurée, sachant supporter la critique parce que j’ai traversé ces épreuves ; elles m’ont construites et font partie de mon histoire et de moi », confiait-elle peu avant l’élection. À sa question: « si vous aviez le pouvoir de changer quelque chose dans le monde, que changeriez-vous ? » : « Ce qu’il y a de plus important, c’est l’éducation, c’est un pilier de la société », a-t-elle répondu. Défilant pour la première fois en tant que Miss France, Vaimalama Chaves aura simplement, et en larme, lâché un « spatristi, c’est incroyable ! ».

Un podium ultramarin

En seconde place du concours de beauté, on retrouve la pétillante Miss Guadeloupe, Ophély Mézino, qui aura conquis le public par la langue des signes. La fraîchement élue 1ère Dauphine est une enfant de parents sourds et malentendants. Miss Franche-Comté, Lauralyne Demesmay a quant à elle remporté l’écharpe de 2ème  dauphine tandis que Miss Réunion, Morgane Soucramanien et Miss Limousin, Aude Destour, sont respectivement 3ème et 4ème Dauphines. A noter que Miss Limousin est également originaire de Martinique. En outre, Vaimalama Chaves possède également des racines wallisiennes et futuniennes par son grand-père.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data