La célèbre représentation de Napoléon revisitée par l’afro-américain Kehinde Wiley en exposition au Château Malmaison

No Comment

Du 9 octobre 2019 au 6 janvier 2020 au château de Malmaison, la célèbre représentation de Napoléon « Le premier consul franchissant les Alpes au col du Grand-Saint-Bernard » par Jacques-Louis David sera confrontée à sa réinterprétation contemporaine peinte par le portraitiste officiel de Barack Obama, l’Afro-américain, Kehinde Wiley. Une exposition accompagnée d’une riche programmation culturelle pour notamment souligner l’importance des contextes historiques des deux oeuvres.

Né en 1977 à Los Angeles, en Californie, Kehinde Wiley vit et travaille entre New-York, Pékin et Dakar. Star de la scène artistique américaine, il est le premier afro-américain à avoir peint un portrait officiel d’un président américain, en l’occurrence Barack Obama. Il a présenté des expositions dans divers institutions aux Etats-Unis et en Europe et notamment au Brooklyn Museum à New-York, au Bozar – Palais des beaux-Arts de Bruxelles et au Petit Palais à Paris. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques.

Kehinde Wiley s’est beaucoup intéressé à l’histoire française. Plus précisément « à son attitude extérieure envers les corps à la peau noire et brune », souligne t-il. Et le peintre afro-américain d’ajouter, suivez son regard lourd de sens « Gauguin est très présent dans l’imaginaire de la France et de son interface mondiale – invitant à sa suite une histoire tout entière – celle d’un regard ambigu ».
Pas étonnant qu’il ait été intrigué par l’un des plus grands chefs de guerre européens en la personne de Napoléon Bonaparte et qu’il se soit réapproprié une de ses représentations la plus fameuse, le tableau emblématique de Jacques de Jacques-Louis David et chef d’oeuvre du château de Malmaison, «Le premier consul franchissant les Alpes au col du Grand-Saint- Bernard » peinte en 1880.

©E-Soulat

Une version chargée de significations

Comble d’ironie ? Volonté de désacraliser un mythe et un personnage emblématique de l’histoire de France, mais qui a tout de même contribué à rétablir l’esclavage? Toujours est-il que si l’oeuvre de Jacques-Louis David a suscité de nombreuses copies et détournements, aucune ne semble aussi chargée de significations et de sous-entendus que la grande version peinte en 2005 par Kehinde Wiley. En effet, tout en conservant le cheval et une partie du décor du tableau original, l’artiste américain, avec « Napoleon leading the army over the Alps », remplace Bonaparte par un Afro-américain anonyme portant un treillis et des Timberland. Comme un pied de nez fait aux codes préétablis ayant cours dans ce domaine. Un véritable défi aux préjugés attachés aux canons de l’art car elle mêle aux codes du grand portrait d’apparat des emprunts à la culture afro-américaine contemporaine. Elle souligne également le besoin de pouvoir et d’auto- représentation de chacun.

Une exposition accompagnée d’une riche programmation culturelle

Après sa dernière exposition -évènement intitulée « Kehind Wiley – Tahiti » portant sur son séjour à Tahiti et notamment son immersion dans la communauté Mà Hù – une exposition présentée à la galerie Templon à Paris, de mai à juillet 2019 – Kehinde Wiley est de retour en France avec cette fois-ci la confrontation pour la première fois des deux tableaux – la célèbre représentation de Napoléon par Jacques-Louis David et celle revisitée par ses soins – au château Malmaison, l’ancienne résidence privée de Napoléon Bonaparte et de Joséphine.

Une exposition qui débute le 9 octobre 2019 pour se poursuivre jusqu’au 6 janvier 2O20, avec une prolongation au musée de Brooklyn à New-York du 24 janvier au 10 mai 2020. Cette présentation sera accompagnée, sur chaque site, d’une riche programmation culturelle. Manière de souligner à la fois la permanence des codes de représentation du pouvoir et l’importance des contextes historiques des deux œuvres.

E.B.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data