Google rend hommage au chanteur hawaiien Israel « IZ » Kamakawiwo’ole

No Comment

Google rend hommage, ce mercredi 20 mai, au chanteur hawaiien Israel Kamakawiwo’ole, également connu sous le nom de IZ. Le chanteur aurait eu 61 ans ce jour.

Décédé le 26 juin 1997 à Hawaii, IZ a marqué la musique grâce à sa reprise de la mythique chanson du magicien d’OZ, « Over the rainbow / what a wonferfull world ». Toutefois, sa reprise est sortie à Hawaii, son archipel d’origine, en 1993. Considéré comme la « voix de Hawaii », IZ est alors peu connu du grand public, hormis dans son archipel et aux États-Unis, voir dans le Pacifique. Ce mercredi, c’est à lui que Google rend hommage à travers un doodle renvoyant à son titre qui a été écouté plus de fois que l’originale.

Capture d’écran 2020-05-20 à 10.53.07

Né en 1959, Israel Kamakawiwoʻole a grandi dans la musique, expliquait Le Temps dans un portrait en 2017. Chanteur vers 10 ans, il commence à pratiquer le ukulélé à l’âge de 11 ans, puis devient musicien professionnel avant d’être majeur. Avec d’autres musiciens, il fonde ensuite le groupe Makaha Sons of Ni’ihau. Ensemble, ils vont proposer un mélange de styles traditionnels et de sons plus modernes. Leurs tournées les emmènent un peu partout aux États-Unis et ils sortent 15 albums différents.

En même temps, dans les années 70, les Hawaiiens redécouvrent et se réapproprient leur culture. IZ est par ailleurs connu pour la promotion des droits hawaiiens et de l’indépendance de l’archipel, à la fois par ses paroles, qui exposaient souvent directement les arguments en faveur de l’indépendance et par ses propres actions. « La vie de cette terre est la vie des gens / et prendre soin de la terre (malama ‘aina), c’est de prendre soin de la culture hawaiienne », écrivait-il dans la chanson Hawai’i ’78. Selon le chanteur, un statut de deuxième classe avait été imposé aux autochtones par l’industrie du tourisme.

C’est en 1993 que l’album « Facing Future » sort, comprenant la fameuse version au ukulele d’Over the Rainbow. En parallèle, la santé du chanteur se dégrade. Pesant 340 kg, il décèdera à l’hôpital le 26 juin 1997. « Je vivrai pour toujours. Je suis prêt », confiait-il. En effet, le chanteur vit encore à travers son titre enregistré en une seule prise en 1988. Surtout, IZ est l’auteur de chansons moins connues du grand public mais très appréciées dans le Pacifique : Henehene Kou Aka, Hawai’i ’78, Maui Hawaiian Sup’pa Man ou encore, White Sandy Beach of Hawaii.

Lors de ses funérailles, le 10 juillet 1997, les drapeaux de l’État de Hawaii sont mis en berne. Et après que son cercueil ait été exposé dans le capitole de l’État à Honolulu, plus de 15 000 personnes assistent à ses obsèques. Ses cendres sont dispersées, lors d’une cérémonie d’adieu, dans l’océan Pacifique, à Mākua Beach, deux jours plus tard, le 12 juillet 1997, durant laquelle des milliers de spectateurs se sont rassemblés. Ces images ont été reprises dans le clip d’Over the Rainbow.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data