Education : Première université de l’artisanat à Mayotte

1 Comment

Depuis cette année à Mayotte, l’Université régionale des petits métiers et de l’artisanat voit doucement mais surement le jour. L’université forme artisans et apprentis de plusieurs secteurs de l’artisanat.

Depuis 2015, l’Université régionale des Métiers de l’Artisanat a été créée à Mayotte par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), « elle permet de former des artisans, des apprentis, de disposer d’un Centre de recherches, et propose d’externaliser les formations vers Anjouan ou Diana à Madagascar ». Sur l’île, on répertorie 2 965 entreprises artisanales ; 47% dans le Bâtiment, 30% dans les services et 23% dans l’alimentation et la fabrication, nous explique le Journal de Mayotte. Pour Jean-Denis Larroze, cette proportion n’est pas logique, « il n’y a aucun boucher sur l’île et seulement deux poissonniers ». Selon le quotidien, c’est « paradoxal », notamment pour une île vivant des richesses de son lagon. Les ventes se font encore à la sauvette et les glacières ont fleuri sur les bords de route de l’île (un peu comme en Polynésie). Le but de l’université est également de structurer le secteur, « et d’aider les jeunes à trouver leur voie ». Plusieurs CAP seront donc lancés en 2016, en plus du CAP de boucher. Ils permettront de former des Poissonniers, des Boulangers-pâtissiers, des Couturiers (qui partiront se former chez Hugo Boss !) et des Charcutiers-traiteurs. Le CMA a également pour ambition de lancer une pépinière d’entreprise sur l’île.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. La Boite a moustaches

    Il est nécessaire d’encourager les jeunes à l’insertion professionnelle. Un accompagnement réfléchi pour des métiers qui évoluent !