Daddy Yod, l’enfant terrible du raggamuffin revient avec un livre retraçant son parcours

No Comment

©Facebook / King Daddy Yod

Chanteur engagé contre les injustices et toutes les violences notamment celles à l’encontre des femmes, Stenard Saint-Félix, plus connu sous le nom de Daddy Yod, signe son retour avec la sortie prochaine d’un livre retraçant son parcours, après une période de retrait. Retour sur la trajectoire de l’enfant terrible du raggamuffin.

Natif de Petit-Canal en Guadeloupe, Daddy Yod, de son vrai nom Stenard Saint-Félix a 9 ans lorsqu’il s’installe dans l’Hexagone. Il s’intéresse très tôt à la musique. Mais alors que le zouk et le rap déferlent sur les ondes, ses choix musicaux et son inspiration sont influencés par celui qu’il considère comme un mentor Robert Nesta Marley, alias Bob Marley prématurément disparu à l’âge de 36 ans le 11 mai 1981 à Miami en Floride (États-Unis).

A partir de ce moment, tout s’accélère. Le choix du raggamuffin apparait comme une évidence identitaire. Celui qui, dans sa jeunesse a dû composer et versé dans la débrouillardise pour subvenir à ses besoins, résume cette période de sa vie par un « Débrouya pa péché ».

Un tube toujours d’actualité

Nous sommes en 1990 lorsque son premier album avec pour titre générique « Redoutable » sort. Dans cet album qui en dit déjà long sur le personnage, un titre retiendra particulièrement l’attention et fera sa renommée aussi bien aux Antilles que dans l’hexagone. Un tube interplanétaire qui, jusqu’à aujourd’hui 30 ans plus tard, reste d’actualité. Il s’agit, vous l’aurez compris de « Faut pas taper la doudou ».

Une chanson qui n’a pas pris une ride et qui prend aujourd’hui d’autant plus de sens au moment où la lutte contre les violences faites aux femmes est érigée en urgence nationale. Une cause toujours au centre des préoccupations de Daddy Yod qui estime que « les femmes n’ont jamais eu la place qu’elles méritent au sein de la société ». Cette thématique de la violence reviendra encore avec le titre « Delbor » qui dénonce les difficultés sociales et économiques de l’époque avec un accent mis sur les jeunes en mal de repères suffisants et nécessaires pour leur éducation.

Un retour via la littérature

Daddy Yod continuera à enchaîner les titres et le succès avec notamment « Professionnel ou Amateur », un titre en forme de mise au point sur les complications inhérentes au milieu du show-biz sound- system.

©Facebook / King Daddy Yod

©Facebook / King Daddy Yod

Après une période d’éclipse, mais surtout de recul par rapport au monde du show-biz, l’enfant terrible du raggamuffin, mais aujourd’hui devenu plus sage, signe son retour via la littérature cette fois-ci avec un ouvrage intitulé « Le King du domaine ». Ce livre retrace la vie de notre star du raggamuffin, de sa jeunesse jusqu’à nos jours avec plein d’anecdotes aussi croustillantes les unes que les autres. Sortie prévue en décembre prochain. Gageons que sur ce plan-là aussi, Daddy Yod rencontrera son public car sa trajectoire sinueuse et semée d’embûches, mérite que l’on s’y intéresse.

Bob Lee TV alias Bob Fousse

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data