Cultures Outre-mer : Le Maloya à l’honneur du Festival Let’s Dance 2018

No Comment

©Outremers360

Le Maloya, danse et musique réunionnaise inscrite au Patrimoine immatériel de l’UNESCO, sera à l’honneur du Festival Let’s Dance 2018, qui aura lieu ces 3 et 4 mars à la Grande Halle de la Villette à Paris. Deux jeunes danseurs réunionnais concourront au Grand Prix de Paris 2018, qui sera remis ce samedi soir.

La valorisation du Maloya « est une priorité » de la Région Réunion, a assuré Aline Murin-Hoarau, Conseillère régionale en charge de la Culture. La présence inédite de cet art musical réunionnais au Festival Let’s Dance 2018 a essentiellement pour but « de faire en sorte à ce que le Maloya s’exporte » et « que les jeunes soient ceux qui continueront à transmettre cette musique réunionnaise qui a écrit une des pages de nos 353 années d’Histoire ». En tout, huit jeunes ont été sélectionnés pour représenter La Réunion à ce Festival. Deux d’entre eux, Leila Cabrera (26 ans) et Théo Laik (17 ans), ont été sélectionnés pour défendre les couleurs de l’île au Grand Prix de Paris 2018, face à 23 autres concurrents venus de l’Hexagone. « C’est un honneur pour nous d’accompagner ces jeunes réunionnais (…) qui vont aller se mesurer à d’autres danseurs professionnels et valoriser l’image de La Réunion », affirme Aline Murin-Hoarau.

Travail de longue haleine, les préparations à cet événement ont débuté en août dernier, avec le concours du Pôle régional des Musiques actuelles (PRMA) de La Réunion. Sa Directrice, Emmanuelle Sidraye, a notamment souhaité que cette participation rime avec pédagogie, puisque six ateliers de découverte et d’initiation au Maloya, au Moringue et au Hip Hop auront lieu tout au long des journées du 3 et 4 mars. Ces ateliers seront assurés par des pointures en la matière : Axel Sautron, les frères Testan et le duo Nicolas Médéa et Loick Perny. Ces ateliers prendront place au sein des 400m² du studio île de La Réunion. A noter qu’une exposition sur le Maloya et le Moringue sera également présente lors de ce Festival. A travers cette présence inédite et exceptionnelle au Festival Let’s Dance, la Région Réunion et le PRMA espèrent « démocratiser » la culture réunionnaise, dont le Maloya est une des arts ambassadeurs.

Chaque année, le Festival Let’s Dance rassemble pas moins de 120 écoles de danse, pour une cinquantaine de spectacles, 75 exposants, 45 revendeurs et autres boutique et pas moins de 13 000 participants sont attendus, soit une belle vitrine pour le Maloya. A noter que Leila Cabrera et Théo Laik défendront leur île ce samedi soir à partir de 19h30 à la Grande Halle de la Villette. A 22h aura lieu la présentation de la chorégraphie « Maloya ». Ce Festival représente également une opportunité pour ces huit jeunes réunionnais qui découvriront d’autres danses et d’autres cultures durant ces deux jours de Festival.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment