Culture : Nathaly Coualy présente la Nouvelle Eve en juin à Paris : une pièce de théâtre écrite avec Marie Montuir

No Comment

©Katia Doris

Nathaly Coualy et son amie productrice et journaliste, Marie Montuir, organisent ce mercredi à Paris, une lecture publique sur leur pièce de théâtre la Nouvelle Ève. Migail Montlouis-Félicité raconte le parcours atypique de cette native de Guadeloupe, devenue à la fois Comédienne et Auteure. 

Nathaly Coualy est née sans doute pour panser des maux et penser les mots. De son enfance guadeloupéenne, elle en a tiré bien des leçons, notamment celles dont elle s’en amuse à travers ses woman-show et plus particulièrement, le premier : Nathaly Coualy Ses origines ? 40% Guadeloupe, 5% Corse 35%, Inde 20%, Hexagone. Elle ne sait plus où elle habite ! 10 ans déjà !

Nathaly se révèle lucide et sensible, comprend que sa beauté n’est pas une finalité mais en fait une alliée à son intelligence afin de transmettre des messages qui lui sont chers à son être. Des messages qui défendent la femme et l’homme aussi, dans leur identité.Elle écrit ses propres spectacles, à plusieurs mains avec Pascal Légitimus, Bertrand Dicale ou Marie Montuir. Bien que Nathaly ait été mannequin, elle choisit la comédie pour s’exprimer car elle n’est pas une fervente « addict » de la mode et de ses fioritures. Elle n’est pas « show off ».

Plutôt sportive et globe-trotter, elle a vécu au Japon à New-York, en Espagne, ce qui a contribué à son regard Yin et Yang de la vie. Très jeune, elle écrit déjà ce qu’elle observe… Elle écrit pour la télévision, la presse écrite, le théâtre, elle écrit de la fiction sans jamais abandonner son désir de transmettre. Elle met en scène. Elle accompagne les autres, les artistes, les hommes et les femmes, elle est une créatrice.

©Migail Montlouis-Félicité

©Migail Montlouis-Félicité

Nathaly est une femme singulière, on la remarque, par son regard perçant qui la précède. Il est vrai qu’elle n’est pas de celles qui jouent à la femme fatalement belle, elle préfère l’esprit et la discrétion. Elle est pétrie assurément par son respect considérable pour l’autre, l’humain en tant qu’être d’Amour universel. Elle s’est enracinée dans ce monde qu’elle porte en bandoulière comme un guide spirituel qui s’accorde l’équilibre absolu, celui d’une femme qui a compris qu’elle fait partie du monde, et qu’elle lui doit de l’honorer chaque jour, chaque moment, ici et maintenant.

Auteure, comédienne, metteur en scène, enseignante de Kundalini Yoga, elle choisit de vivre en conscience et de nous faire profiter de ses expériences pour aller mieux. Que cela soit par le rire ou la posture, la respiration ou l’imagination, Nathaly Coualy est définitivement plusieurs femmes à la fois, souvent là où on ne l’attend pas. Une artiste entière, inspirée et qui tient par dessus tout à partager, à nous Aimer, à transmettre et à nous élever.

Cette année elle s’est entièrement consacrée au théâtre avec deux pièces en post-production, l’une écrite pour elle par la lauréate du Prix Nobel Alternatif de Littérature Maryse Condé, Désirada adaptée de son roman du même nom, puis l’autre, La Nouvelle Eve écrite avec son amie productrice et journaliste, Marie Montuir. Nathaly signe également la mise en scène de cet hilarant Bridget Jones spirituel.Elle choisit des comédiens venant de divers horizons, c’est son leitmotiv : rassembler les différences pour un partage humaniste et humoristique.

Dans la Nouvelle Eve, après un divorce long et douloureux, une jeune femme, Eve (Sandrine Quetier), en dépression, tente de se reconstruire entre sa meilleure amie Marie-Christine (Firmine Richard) qui combat le cancer, son professeur de yoga (Benjamin Beauvais) Bejoy (prononcez Bijoy) amoureux secrètement d’elle. Un jour, plongée dans son désarroi, un homme apparaît dans son salon, il se présente comme Jésus (Jean-Baptiste Shelmerdine). Le dialogue entre eux s’articule entre vie quotidienne et ce qu’est la quête àla spiritualité. Leur rencontre est remplie d’humour mais pas que, puisqu’il est venu lui annoncer qu’elle est le nouveau messager de l’Amour.Tout serait sans doute plus facile si l’intervention régulière de ses amis et de son ex-mari (Yannick Soulier), ne venait pas tout chambouler…  Et si Eve était vraiment le nouveau messie ?

Ce 24 avril à 15 heures, Marie Montuir et Nathaly Coualy invitent les professionnels du spectacle vivant à venir découvrir cette comédie lors d’une lecture publique qui aura lieu au Palais des Glaces, à Paris dans le 10 ème. L’occasion de re-découvrir notre propre envie de bonheur, de croire que les miracles existent et qu’ils contribuent à notre recherche de bien-être ?

Migail Montlouis-Félicité

©Migail Montlouis-Félicité

©Migail Montlouis-Félicité

Nathaly Coualy :

https://www.nathalycoualy.com/

www.nampremkyoga.com

 

lecture publique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data