Ce week-end, lâché de Miss ! (Exclue)

No Comment

C’est un week-end riche et mouvementé qui s’annonce pour l’univers des concours de beauté. Chronologiquement, les concours Miss Monde 2015, Miss France 2016 et Miss Univers 2016 vont désigner leurs nouvelles représentantes respectives. De quoi entamer ce début de fêtes de fin d’année sur des notes charmantes et légères.

C’est Hinarere Taputu qui lancera les hostilités. La représentante officielle de la France au concours Miss Monde 2015 tentera demain, à 14h (heures de Paris), de remporter la couronne de la prestigieuse élection. En direct de Sanya en Chine, elle fera face à 120 autres candidates, dont deux autres françaises : la Guadeloupéenne Lisa Punch et la Guyanaise Arlène Tacite, représentants leur propre Outre-mer. Viendra ensuite l’élection de Miss France 2016. Camille Cerf remettra sa couronne et son écharpe. Parmi les grandes favorites, trois ultramarines : Vaimiti Teiefitu (Miss Tahiti), Azuima Issa (Miss Réunion) et Morgane Edvige (Miss Martinique). Enfin, le week-end se clôturera avec l’élection de Miss Univers 2016, depuis Las Vegas. Il sera tard dimanche soir (ou très tôt lundi), quand Flora Coquerel défendra les couleurs de la France à l’élection du magnat de l’immobilier et candidat à la Présidence des Etats-Unis, Donal Trump.

Hinarere Taputu défendra les couleurs de la France à l'élection Miss Monde 2015, demain ©DR

Hinarere Taputu défendra les couleurs de la France à l’élection Miss Monde 2015, demain ©DR

Pour vous faire patienter, Outremers360 vous propose de partir à la rencontre de Mehiata Riaria. Sans doute une des plus belles Miss Tahiti que la Collectivité ait élu, certains se souviennent encore d’elle. En Polynésie en tout cas, personne ne l’a oublié. Elle porta la couronne de Miss Tahiti 2013 et l’écharpe de 1ère dauphine de Miss France 2014, Flora Coquerel. Depuis, Mehiata a regagné ses îles natales où elle mène une carrière audiovisuelle prometteuse…

Tu as été Miss Tahiti 2013 et 1ère dauphine de Flora Coquerel, Miss France 2014, que s’est-il passé depuis ? As-tu fais d’autres élections, ou peut être décroché des opportunités professionnelles ?

Depuis mon titre de 1ère dauphine de Miss France 2014, je suis rentrée au « Fenua », où j’ai repris le travail à plein temps. En avril 2015, j’ai rejoint l’équipe de Polynésie 1ère, une chaîne locale, pour présenter la météo. Un nouvel exercice qui ma permis de découvrir le monde de l’audiovisuel, que j’apprécie énormément.

D’ailleurs la chaîne de télévision M6 se serait rapproché de toi pour te proposer la présentation de leur météo. Leur as tu déjà donné une réponse ?

En effet j’ai été approchée pour présenter la météo sur la chaîne nationale M6, mais pour le moment je ne préfère pas aborder le sujet, j’attends le moment opportun.

Ce week-end, il y aura les élections de Miss Monde 2015, Miss France 2016 et Miss Univers 2016. Tu comptes suivre ces élections ? Des pronostiques ?

Je suis impatiente de suivre les deux élections (Miss Monde et Miss France) ce week end. Pour moi, Miss France a toujours été un événement incontournable, tous les ans je suis devant ma télévision à regarder l’élection. En 2013, j’ai pu suivre Hinarani De Longeaux, Miss Tahiti 2012, lors Miss Univers 2014 et cette année nous avons la chance de pouvoir suivre Hinarere Taputu à Miss Monde 2015. Pour ce qui est des pronostiques, je suis convaincue que nos deux miss, Hinarere et Vaimiti, feront des TOP.

Mehiata Riaria, Miss Tahiti 2013, lors de l'élection Miss Tahiti 2014, où elle transmis son écharpe à Hinarere Taputu ©DR

Mehiata Riaria, Miss Tahiti 2013, lors de l’élection Miss Tahiti 2014, où elle transmis son écharpe à Hinarere Taputu ©DR

Penses-tu que Vaimiti Teiefitu pourrait aller plus loin et conjurer le mauvais sort des Miss Tahiti à Miss France ?

Je souhaite tellement que Vaimiti remporte le titre de Miss France ! C’est une personne douce, joyeuse, agréable et tellement vraie. Elle saura représenter la France dignement. Je suis sûre qu’elle fera au moins un TOP 5. Mais pour moi le système de vote de Miss France n’est pas du tout à notre avantage, car une fois le top 5 dévoilé, c’est le public qui choisit la Miss France à 100%. Je pense qu’il faudrait laisser les membres du jury choisir la Miss France comme c’était le cas il y a quelques années, et peut être que les candidates tahitiennes mais aussi les autres ultramarines auront plus de chance d’accéder à ce titre suprême.

As-tu pu rencontrer les prétendantes au titre lors de leur passage à Tahiti ?

Très rapidement, lors d’une soirée oui. J’ai pu côtoyer quelques une d’entre elles, elles sont vraiment toutes magnifiques et cela m’a rappelé de très bons souvenirs.

Es-tu confiante pour Hinarere Taputu qui représente la France à Miss Monde 2015 ?

Bien sûr, depuis sa candidature à Miss France, j’ai toujours cru en elle. C’est une personne très impliquée dans ce qu’elle fait, elle se donne les moyens et le courage d’y arriver, c’est ce qui fait d’elle une vraie battante, je lui tire mon chapeau car c’est admirable. Pour son élection de Miss Monde je reste confiante, Hinarere a su nous montrer à travers ses différentes épreuves qu’elle pouvait aller très loin, elle gravit les top, elle promet un très bon classement. Nous sommes tous très fiers d’elle.

Depuis cette anne, la belle présente la météo sur Polynésie 1ère, peut être le début d'une longue carrière dans l'audiovisuel ©DR

Depuis cette anne, la belle présente la météo sur Polynésie 1ère, peut être le début d’une longue carrière dans l’audiovisuel ©DR

Lors de ton passage à Miss France en tant que 1ère dauphine, tu n’as pas eu la chance d’une telle opportunité, y a t-il une raison à cela ?

Non je n’ai pas eu cette chance… Mais je ne me plein car, comme dit l’adage, rien arrive par hasard. Aujourd’hui je vie des événements très positifs. Je n’en dit pas plus, je vous laisserais découvrir.

Plusieurs Outre-mer ne pourront pas assister au direct de Miss France, dû notamment aux droits de cessions pour la diffusion. Est-ce que les représentes ultramarines ne sont pas parfois lésées ?

Je trouve dommage que certaine région d’Outre-mer ne puisse pas vivre cette élection en direct de chez eux. Lors de ma promotion je me souviens que la Nouvelle Calédonie ne bénéficiait pas de ce direct, pour Miss Nouvelle Calédonie c’était très difficile, ce que je comprends tout à fait parce que du coup elle savait qu’elle n’allait pas pouvoir être soutenu, autant moralement que par sms ou autre moyen de vote.

Tu as été une des Miss Tahiti les plus populaires et les plus appréciée. Beaucoup gardent de toi l’image d’une fille humble, douce et avenante. Comment as-tu fais pour autant marquer les Polynésiens ?

Ce n’est pas toujours facile de parler de soi (sourire)… Tout vient naturellement, je ne contrôle rien c’est dans ma nature. L’éducation y est beaucoup dans tout ça, ma mère est très douce et rigolote, je tiens d’elle. Après je ne cache pas que j’ai mon petit caractère comme toute personne, je ne me laisse pas faire non plus. J’ai appris à être comme ça notamment parce que j’ai toujours été entourée de garçons, puisque j’ai 3 grands frères.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment