Avec « Addicted to You », son quatrième album, Ben l’Oncle Soul opère sa mue musicale

No Comment

En dépit du confinement, le chanteur d’origine martiniquaise, Benjamin Duterde dit Ben l’Oncle Soul, n’a pas hésité à sortir en digital son 4ème album « Addicted to You ». Un album aux accents électro-pop, Rnb et aux rythmes plus contemporains fait de featurings et de duos, dont un avec I Am, signes de sa nouvelle identité musicale. Une mue qui n’affecte en rien son immense talent qu’éclaire encore cet album. Détails.

Ne l’appelez plus Ben l’Oncle Soul, mais tout simplement Ben. Fini aussi le look vintage fait de nœud papillon emprunté à son grand-père, dont il était proche, de costards et de chapeau façon rétro, le nouveau Ben adopte désormais un style vestimentaire plus moderne, plus dans l’air du temps.

Mais cette nouvelle identité et cette mue vestimentaire ne s’arrêtent pas là, c’est une aussi une vraie mue musicale qu’a opéré Ben dans son dernier opus intitulé « Addicted to You ». Un 4ème album sorti le 27 mars dernier en digital chez Blue Note aux forts accents électro-pop, RnB et une identité vocale et musicale épurée, simple et plus mélancolique.

Après avoir longuement exploré au cours de ces trois derniers albums toute la dimension de la soul music, Ben a décidé de se détacher de sa période sixties-seventies pour aller vers d’autres horizons musicaux, sans toutefois renier sa nature et ses fondamentaux.

Un appel sur les réseaux sociaux

En 2019, trois ans après son 3ème album « Under My Skin », il lance un appel sur les réseaux sociaux aux « beatmakers – concepteurs rythmiques », compositeurs de morceaux instrumentaux pour le hip-hop, le RnB pour qu’ils proposent des musiques. Il en reçoit plus de 300 qu’il écoute à l’aveugle pour en retenir que 11 qui feront partie finalement de l’album « Addicted to You ». Dernière pièce du puzzle de cet album, des featurings avec des musiciens de renom, dont celui avec le groupe marseillais I Am pour le titre « All My Live » ou encore avec Yuna, une artiste malaisienne sur « Next to You », un titre écrit pour sa fille.

Cet album marque donc sa volonté de ne plus s’enfermer dans un style et à intégrer à sa musique d’autres rythmes, dont des rythmes caribéens. Car pour Benjamin Duterde, de son état civil, né en novembre 1984 à Tours d’une mère tourangelle et d’un père martiniquais, la musique c’est une quête spirituelle, mais une recherche aussi de ses racines. Alors que le jeune Ben se destinait au professorat d’arts plastiques, après avoir décroché un diplôme aux Beaux-arts de Tours en 2007, il a été happé par la musique au détour d’une rencontre avec le producteur Emade, de son vrai nom Yann-David Poirier.

Il faut dire que Benjamin Duterde qui, adolescent, partageait sa vie entre études, musique et basket, faisait montre de prédispositions naturelles pour la musique, allant jusqu’à intégrer plus tard un groupe gospel du nom de « Fitiavana ». Très rapidement, ce jeune homme doué, inspiré par les maîtres du Rythm N’Blues et en premier lieu Otis Redding, sera repéré notamment par la chanteuse Laura Milan, dont il fera la 1ère partie à l’Olympia.

500 000 exemplaires vendus de son 1er album

Son 1er album éponyme « Ben L’Oncle Soul » sorti en 2010 chez Motown France- tout un symbole – fera un véritable carton avec 500 000 exemplaires vendus et disque de platine à la clef. Un sacré succès populaire doublé d’une reconnaissance des professionnels et des critiques musicaux avec des nominations et des récompenses à la pelle (nominations aux NRJ music Awards, lauréat aux Victoires de la Musique – révélation scène – et aux Globes de Cristal en tant que meilleur interprète masculin 2011). S’ensuit des tournées dans toute la France et à l’étranger dans des festivals de jazz, comme celui de Montréal ou encore le North Jazz Festival à Rotterdam.

Auparavant, à la mort de son grand -père, Benjamin décide à 22 ans de retrouver une partie de ses racines et de partir en Martinique sur les terres de son père qu’il n’a pas connu. Des retrouvailles qui produisent un véritable choc culturel et identitaire. Dès lors, il y aura un avant et après Ben.

Quatre ans après le tourbillon provoqué par la sortie de son 1er album, en 2014, Ben, pas encore délesté de son diminutif « Oncle Soul », sort son second album « A coup de rêves ». Un album plus confidentiel, mais qui n’en confirme pas moins son talent.

Aujourd’hui, à 35 ans, le chanteur semble vouloir opérer sa mue musicale, s’est dépouillé de ses artifices, mais sans perdre son âme et sans se départir de son style inimitable et gardant au final intact son immense talent. Un changement qui ne devrait pas dérouter ses nombreux admirateurs qui devraient en cette période angoissante, se faire un plaisir d’écouter ou de réécouter cet album jusqu’à en devenir addicts.

E.B.  

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data