Foncier : La Polynésie met son cadastre en ligne

No Comment

©Capture

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et son ministre en charge des Affaires foncières ont annoncé l’ouverture au grand public de l’application informatique dédiée au cadastre polynésien : Otia.

Jusqu’ici, cette application informatique, créée en 2014, n’était accessible qu’aux services de la Collectivité, comme la Direction des Affaires foncières (DAF) ou les communes, ou encore aux professionnels, tels que les notaires ou géographes inscrits à l’ordre des géographes. Depuis ce mercredi 23 août, cette application information, baptisée Otia, est désormais accessible au grand public. Celle-ci permet notamment la gestion, la consultation et la délivrance de certaines informations cadastrales, explique Radio 1 Tahiti.

©Capture

©Capture

Les utilisateurs pourront, via cette application informatique, avoir une cartographie de la Polynésie et commander des documents cadastraux dématérialisés,  au prix du guichet (500 Fcfp), avec paiement par carte bancaire sécurisé. « Ce système d’information géographique, conçu selon un paramétrage spécifique, préserve la confidentialité des données personnelles », souligne Radio 1 Tahiti. A noter que la possibilité de retrait de document est fixée à quatre maximum.

L’administration accessible

« Chacun pourra commander depuis le fond de sa cuisine ces documents, les payer en ligne via la plateforme sécurisée de l’OSB avec une carte de paiement puis obtenir ces documents sous forme de fichiers pdf estampillés, directement sur son ordinateur et les imprimer », a expliqué Bertrand Malet, chef du cadastre depuis 33 ans, à Tahiti-infos. L’application Otia se veut surtout une avancée pour les populations des îles éloignées, qui n’auront plus besoin de se déplacer sur une des cinq antennes de la DAF, réparties sur toutes la Polynésie. Le gouvernement polynésien avait notamment fait savoir sa volonté de développer l’e-administration afin de rendre les administrations polynésiennes plus accessibles dans ce territoire océanique de 5 millions de km².

Catégories : bassin-pacifique-Appli

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment