La Réunion : Le Vice-président de la Banque européenne d’Investissement en visite pour le Haut-débit et le lancement de la « Financière Région Réunion »

No Comment

Ambroise Fayolle devant le chantier de la Nouvelle Route du Littoral en 2015, alors que la BEI annonce 500 millions d’euros pour financer ce grand chantier ©BEI

En visite de deux jours à La Réunion, le Vice-président de la Banque européenne d’Investissement (BEI), Ambroise Fayolle, a officiellement lancé ce 12 septembre, aux côtés du Conseil régional de La Réunion, la « Financière Région Réunion » : un fonds d’investissement destiné aux entreprises dans le cadre du « plan Juncker ». Ambroise Fayolle a également signé un accord de financement pour le développement du Très Haut Débit mobile.

« Ce nouveau partenariat entre la Région et le Groupe BEI est inédit et prometteur pour le territoire avec la mise en place d’un outil financier puissant pour le financement et le développement des PME de la Réunion », a indiqué le Vice-président de la BEI, dans le cadre du lancement de la « Financière Région Région », qui sera gérée par le Fonds d’Investissement européen (FEI). « La convention que La Région et la BEI signent ensemble, engage une enveloppe de 50 millions d’euros pour des prêts et des garanties pour les TPE-PME », a souligné de son côté Didier Robert, Président de la Région Réunion. « Il est nécessaire qu’on accompagne les secteurs porteurs, comme le développement durable, les énergies nouvelles, l’industrie agroalimentaire et le numérique… Nous devons jouer grouper pour que nous puissions soutenir l’innovation des entreprises réunionnaises ». L’objectif affiché est de soutenir, dans les 5 années à venir, environ 1 000 TPE et PME réunionnaises.

Dans la même journée, Ambroise Fayolle et Pierre-Antoine Legagneur, Directeur général de TELCO OI, ont signé un contrat de financement de 25 millions d’euros pour moderniser et développer le réseau Très Haut Débit mobile sur l’ensemble des territoires de la Réunion et de Mayotte, rapporte le JIR. Le groupe TELCO OI se donne pour objectif, d’ici 5 ans, d’offrir une « couverture 4G innovante » pour 95% de la population. « Ce financement octroyé par le BEI s’inscrit dans le plan important d’investissement engagé par TELCO OI en 2016, afin de moderniser ses réseaux mobiles à la Réunion et à Mayotte leur permettant de passer au Très Haut Débit Mobile grâce à la généralisation de la 4G » a expliqué Pierre-Antoine Legagneur.

« Ce nouveau financement « Juncker » reflète l’action que nous menons dans les territoires Outre-Mer pour soutenir un développement économique axé sur l’innovation et la modernisation des infrastructures, la croissance et la compétitivité des entreprises. En agissant ainsi, nous créons de nouvelles opportunités de formation et d’emploi pour les jeunes générations », s’est félicité Ambroise Fayolle. Ce dernier doit visiter, ce mercredi 13 septembre, deux grands chantiers en partie financés par la BEI : la Nouvelle Route du Littoral et le projet Les Cèdres porté par Akuo.

Catégories : bassin-indien-Appli

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment