Agnès Buzyn présente ses excuses au député réunionnais Jean-Hugues Ratenon

No Comment

Mardi à l’Assemblée nationale, lors des questions au gouvernement, le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon (France insoumise) avait critiqué le « Plan pauvreté » présenté par Emmanuel Macron la semaine dernière. Son intervention lui a valu une réponse virulente de la ministre de la Santé, qui lui a finalement présenté ses excuses. 

« Le compte n’y est pas et la pauvreté n’est pas près de disparaitre », a déclaré le député réunionnais dans sa question adressée au Premier ministre. « Son revenu universel d’activité qui maintiendra les pauvres dans la précarité » avait-il, entre autres, fustigé. « Rien pour la gratuité des cantines, rien pour l’emploi des jeunes, rien pour l’accès à la santé, rien pour nos artisans, commerçants, agriculteurs, rien pour le million de travailleurs pauvres, rien pour nos retraités, pas un mot (…) pour les Outre-mer durement frappés », énumérait Jean-Hugues Ratenon.

« Vous n’avez aucun intérêt à ce que nous arrivions à résorber la pauvreté dans ce pays, car vous en vivez, vous vous en nourrissez », a sèchement répondu Agnès Buzyn, chargée de répondre à la place du Premier ministre. « Vous n’avez pas lu ce plan » a-t-elle poursuivi, l’invitant à « venir me voir au Ministère ». Une réponse qui a provoqué la colère des rangs insoumis de l’Assemblée nationale. « Je viens de voir en aparté le Premier ministre pour lui faire remarquer que nous ne pouvions pas accepter les propos qui ont été tenus en réponse à notre collègue Jean-Hugues Ratenon », a signifié Jean-Luc Mélenchon, quelques minutes après la réponse de la ministre. « L’intéressé était lui-même au RSA avant d’être député » a-t-il rappelé.

Le député de La Réunion s’est également fendu d’un communiqué, demandant à la ministre des excuses. « C’est une insulte profonde pour celles et ceux qui luttent avec force et abnégation pour une société plus juste. C’est d’autant plus une insulte pour moi et ma famille que nous avons connu la pauvreté durant des années. Avant d’être élu, j’étais au RSA et vivais bien en dessous du seuil de pauvreté. A travers moi, ce sont tous les pauvres (RSA, AAH, retraités…) que cette riche ministre insulte. Je mène ce combat contre la pauvreté, un sujet que je connais bien contrairement à Agnès Buzyn », écrivait-il.

agnesbuzyn copie

Finalement, ce mercredi, la ministre de la Santé a transmis une note au député dans laquelle elle lui présente des excuses. « Ma réponse (…) traduisait un propos politique mais nullement une attaque personnelle à votre égard ». Elle réitère également son invitation au député, acceptée par ce dernier. « L’occasion pour moi de lui faire mes propositions pour véritablement faire reculer la pauvreté ». Pour rappel, Jean-Hugues Ratenon avait, ce dimanche à Saint-Denis, appelé à la mobilisation contre la politique gouvernementale et particulièrement contre le « plan pauvreté » du gouvernement.

Catégories : bassin-indien-Appli

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés